3 septembre 2015
Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe
Une année pour tout mettre en place
Par: Maxime Prévost Durand
II faudra attendre encore un an avant de revoir les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe sur une glace.

II faudra attendre encore un an avant de revoir les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe sur une glace.

Alors que les Cougars du College Champlain de Lennoxville intégreront plus rapidement que prévu la ligue collégiale de hockey du RSEQ, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, eux, attendront patiemment leur tour jusqu’à l’automne 2016, comme prévu

Les Lauréats et les Cougars étaient tous deux dans une situation semblable, ­évoluant au sein de la Ligue de hockey ­junior du Québec la saison dernière. Le RSEQ, à leur demande, avait accepté cet hiver de les intégrer à sa ligue collégiale de hockey masculin à l’automne 2016.

Cette décision avait causé une certaine commotion au sein de la LHJQ. La ligue ainsi que plusieurs équipes du circuit voyaient d’un mauvais oeil le fait que les deux clubs reviennent le temps d’une ­dernière saison en sachant qu’ils ne ­seraient pas de retour en 2016.

Pendant que les Lauréats vendaient leur concession à la LHJQ, en mai dernier, les Cougars se faisaient carrément expulsés une semaine plus tard, sous prétexte qu’ils ne s’étaient pas conformés aux règlements administratifs de la ligue.

Ces derniers n’ont toutefois pas perdu de temps et se sont tout de suite ­retournés vers le RSEQ, demandant une dérogation exceptionnelle leur permettant de joindre le circuit collégial dès la saison prochaine plutôt qu’à l’automne 2016, comme prévu initialement. Et les membres de la ­commission sectorielle collégiale du RSEQ ont accepté cette ­demande.

Pour les Lauréats toutefois, il n’a jamais été dans les plans de devancer leur intégration au circuit collégial. « On n’a pas fait de démarches pour intégrer la ligue ­collégiale plus rapidement », a confirmé le directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe, ­Roger Sylvestre.

« Notre objectif était de jouer la ­prochaine saison dans la LHJQ, mais on s’est rendu compte que ce n’était pas viable », a-t-il poursuivi. C’est d’ailleurs pour cette raison que les Lauréats se sont départis de leur concession.

« En ayant remis l’équipe à la ligue, les joueurs ont été redistribués à travers la LHJQ. Nous n’avions pas de liste de joueurs et il était trop tard pour commencer à faire du recrutement. […] On a donc jugé que ce n’était pas intéressant de joindre la ligue collégiale dès l’an ­prochain. »

Le Cégep de Saint-Hyacinthe prendra la prochaine année scolaire pour s’assurer de tout mettre en place pour le retour d’une équipe de hockey.

Pour le moment, seul le registraire aux sports, Alexandre L’Écuyer, est toujours en poste. Tous les autres membres du ­personnel hockey ne sont plus à l’emploi du Cégep.

Roger Sylvestre soutient que le plan de match pour la suite des choses n’est pas encore défini. « On va attendre au mois d’août », laisse-t-il tomber. Une chose est certaine : les Lauréats du Cégep de ­Saint-Hyacinthe ne présenteront aucune équipe de hockey l’an prochain. Ni dans la Ligue de hockey junior du Québec (LHJQ), dans laquelle ils ont oeuvré au cours des trois dernières saisons, ni dans la ligue ­collégiale de hockey ­masculin du RSEQ, qu’ils intégreront à l’automne 2016.

image