21 janvier 2021
Les Passions de Manon
Une autre belle option pour les amateurs de vins
Par: Véronique Lemonde

Manon Robert et son fils Anthony Gagnon posent devant les vins d’importation privée maintenant offerts aux Passions de Manon. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’idée germait dans la tête de Manon Robert depuis près d’une quinzaine d’années, celle d’offrir des vins dans son épicerie fine. En fait, c’est le cas de la quasi-totalité des épiceries fines qui se respectent en Europe. C’est maintenant aussi le cas des Passions de Manon qui offre un choix d’environ une douzaine de vins d’importation privée, parmi lesquels quelques bulles prestigieuses.

Publicité
Activer le son

« Je souhaitais rajouter cette offre à mon épicerie depuis assez longtemps. Et comme mon garçon Anthony est maintenant avec moi avec le Albert Café, j’ai décidé cet automne de me lancer. En fait, avec la pandémie, ça nous prend de nouveaux défis pour contrer tout le négativisme ambiant. Je pense que c’est le temps idéal pour se renouveler, démarrer des projets », lance la propriétaire des Passions de Manon, Manon Robert.

Ayant dans son carnet d’adresses et de voyages plusieurs producteurs d’huile d’olive, Mme Robert a découvert, au fil du temps, que la production d’huile va souvent de pair avec la viticulture. « Les producteurs d’huile d’olive produisent très souvent du vin, c’est le même terreau. Donc, j’avais déjà plusieurs contacts et j’ai aussi travaillé avec plusieurs maisons d’importation privée pour ce projet. »

Une nouveauté qui arrive à point

Ayant obtenu un permis de vente d’alcool à la fin de décembre 2020, la vente des premières bouteilles de l’épicerie fine a déjà grandement trouvé preneur. « Au même moment, nous avons appris que la SAQ du centre-ville serait fermée temporairement durant ses rénovations. C’est vraiment un hasard que cela arrive à ce moment-ci. Il faut quand même mentionner que nous ne sommes ni sommeliers ni œnologues, mais des amoureux des vins depuis très longtemps. Pour l’épicerie, cela devient vraiment un complément à nos autres produits ou à nos mets à emporter du côté du Albert Café », souligne Mme Robert.

Les quelques tablettes contenant les vins offerts aux Passions de Manon recèlent ainsi de belles trouvailles pour ceux qui n’ont pas peur de mettre un peu plus d’argent sur une bouteille, comme pour les bulles ou vins de la maison Torelló, près de Barcelone. Le vignoble qui produit dans un décor rocheux du nord de l’Espagne offre d’ailleurs des bulles de type Corpinnat, soit des bulles catalanes inspirées de la fameuse méthode champenoise. « Le but, pour nous, ce sera toujours et encore d’offrir aux gens des produits et des vins de producteurs que nous connaissons, qui ont un souci du produit, une histoire. Par exemple, cette maison, Torelló, dont je suis tombée amoureuse des produits il y a bien longtemps, c’est elle qui m’a vraiment donné le goût d’offrir des vins, ici, dans ma boutique. »

image