4 octobre 2018
Gala d’Eye of the Tiger le 6 octobre
Une blessure force le retrait de Raphaël Courchesne
Par: Maxime Prévost Durand
Raphaël Courchesne devait se battre le 6 octobre au Centre Vidéotron, mais il a été contraint de se retirer en raison d’une entorse lombaire subie lors d’un accident de voiture. Photothèque | Le Courrier ©

Raphaël Courchesne devait se battre le 6 octobre au Centre Vidéotron, mais il a été contraint de se retirer en raison d’une entorse lombaire subie lors d’un accident de voiture. Photothèque | Le Courrier ©

Le boxeur Raphaël Courchesne avait hâte de remonter dans le ring après une pause estivale de plus de trois mois. Il devra toutefois patienter encore un peu. Même s’il devait faire partie du gala du promoteur Eye of the Tiger le 6 octobre au Centre Vidéotron, à Québec, le Maskoutain a été forcé de se retirer en raison d’une blessure subie lors d’un accident de voiture il y a quelques semaines.

publicité

« Je me suis fait rentrer dedans par un pick-up sur l’autoroute 20 », explique Courchesne, rejoint par LE COURRIER par téléphone. Heureusement, l’accident a été somme toute mineur, mais la collision a causé une entorse lombaire au pugiliste de 19 ans, venant compromettre son camp d’entraînement. « Pendant deux semaines, j’ai dû arrêter l’entraînement complètement. »

Les médecins lui ont donné le feu vert pour recommencer l’entraînement à partir de lundi, mais il était trop tard pour qu’il soit prêt en vue du gala du 6 octobre. « Il me serait resté juste une semaine de préparation avant le combat, après deux semaines à ne rien faire. À ce stade de ma carrière, je ne peux pas me permettre de faire une mauvaise performance, alors c’était mieux d’annuler le combat. »

Lors de cette soirée de boxe, qui mettra en vedette le poids lourd Simon Kean, Raphaël Courchesne devait disputer son 5e combat en carrière. Le Mexicain Jesus Manuel Beltran, détenteur d’une fiche de cinq victoires (toutes par KO) et deux défaites, avait été choisi pour être son adversaire.

« Je trouve ça plate parce que j’étais vraiment prêt, j’étais en top shape, confie le Maskoutain. J’ai vraiment hâte de remonter dans le ring, je ne pense qu’à ça. » Selon lui, ce n’est qu’une question de temps avant qu’une nouvelle opportunité lui soit proposée par son promoteur Eye of the Tiger.

Depuis ses débuts professionnels en février dernier, Raphaël Courchesne présente un dossier intact de quatre victoires en autant de combats, dont une par TKO et une à la suite de l’abandon de son adversaire. Les deux autres duels avaient été remportés par décision unanime des juges.

image