22 juin 2017
Arts martiaux mixtes
Une blessure, une défaite et une opération pour Francis Charbonneau
Par: Maxime Prévost Durand
Francis Charbonneau n’a pas pu compléter son combat face à Khetag Pliev en raison d’une blessure au bras gauche. Photo Courtoisie TKO MMA - Bob Lévesque

Francis Charbonneau n’a pas pu compléter son combat face à Khetag Pliev en raison d’une blessure au bras gauche. Photo Courtoisie TKO MMA - Bob Lévesque

Le combattant Francis Charbonneau doit se faire opérer aujourd’hui après avoir subi une blessure au biceps le 16 juin dans son combat face à Khetag Pliev en carte principale du gala TKO 39, tenu à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Publicité
Activer le son

Cette blessure au bras gauche du Maskoutain a forcé l’arrêt du combat à 2:04 dans le premier round, donnant une victoire automatique par K.O. à son adversaire. « Ce qui me fâche le plus, c’est de voir une défaite à ma fiche à cause d’une blessure », a soutenu l’athlète de 34 ans, rejoint par LE COURRIER en début de semaine.

Ce qui est d’autant plus décevant pour Charbonneau, c’est qu’il avait bien entamé le combat. « Le plan de match qu’on avait établi, c’est en plein ce que je faisais. J’étais patient, je contre-attaquais et je bougeais bien. J’ai réussi à l’atteindre solidement avec mes contre-attaques », résume-t-il.

Pliev, un Olympien en lutte, a décidé de passer en mode attaque vers la 2e minute du combat, tentant d’amener le Maskoutain au sol. C’est à ce moment que le duel s’est terminé. « Plusieurs pensent que je me suis blessé en tombant, mais c’est plutôt en lui donnant un crochet de la gauche juste avant. J’ai senti un choc électrique traverser mon bras et j’ai vu un trou dans mon biceps en tombant. » Comme s’il savait que quelque chose n’allait pas, Pliev n’a pas frappé le Maskoutain une fois au sol. Quelques secondes plus tard, l’arbitre signalait la fin du combat.

« C’était le combat le plus important de ma carrière et c’était aussi celui où j’étais le plus prêt. J’avais fait tous mes devoirs, j’avais beaucoup travaillé sur ma lutte (la spécialité de Pliev). J’étais en confiance avant le combat. »

S’il avait remporté ce duel, Francis Charbonneau serait devenu le 2e aspirant à la ceinture chez les 185 lb.À la place, c’est Khetag Pliev qui grimpe à cette position du classement de TKO MMA.

Une convalescence et une remise en question

Au terme de l’opération qu’il subit ce matin, Francis Charbonneau devra suivre une période de convalescence de quatre mois avant de pouvoir reprendre l’entraînement, a-t-il indiqué au COURRIER. Il serait donc étonnant de le revoir en action d’ici la fin de l’année.

Cette blessure l’a également amené à remettre en question son avenir dans les arts martiaux mixtes. Père de famille et ambulancier de métier, il se demande s’il souhaite encore, à 34 ans, faire tous ces sacrifices pour ce sport. « Après le combat, je me disais que c’était fini pour moi. C’est ma deuxième grosse blessure à mes trois derniers combats », relate celui qui avait été tenu à l’écart après s’être blessé à une main l’an dernier.

D’un autre côté, il constate qu’il n’est pas loin du sommet en arts martiaux mixtes au sein de TKO MMA, alors qu’il rivalise avec les meilleurs. « J’ai toujours la passion pour le sport et j’ai réussi à me retrouver dans les hauts niveaux contre des gars qui ne font que ça alors que je travaille en plus de m’entraîner. Il y aura certainement une période de réflexion au cours des prochaines semaines », a-t-il conclu. 

image