27 octobre 2011
Subaru WRX 2011
Une bombe civilisée
Par: Marc Bouchard

La Subaru WRX n’a pas toujours eu bonne presse. En fait, son style était loin de plaire à tous, et elle se distinguait bien peu de l’Impreza de base. Bien entendu, en 2012, l’Impreza est totalement remaniée, mais pas la WRX, alors les nuances seront plus grandes.

Il faut dire qu’on avait déjà commencé en 2012, à distinguer les deux. Une bonne nouvelle en fait, puisque cela enlève un peu de l’anonymat que l’on reprochait trop souvent à la WRX, pourtant autrement plus puissante et plus satisfaisante à conduire.

Jusqu’à tout récemment, à part quelques petits éléments distincts, la Subaru WRX ne se distinguait pas vraiment d’un point de vue esthétique comparativement à une simple Impreza. Pourtant, les performances étaient de loin supérieures avec 265 ch à la portée de la main, ou plutôt, du pied droit. Pour 2011, la WRX s’éloigne maintenant de l’Impreza pour rejoindre la STi au niveau de la carrosserie. Les ailes élargies, les quatre embouts d’échappement, les nouveaux pare-chocs et le look général définitivement plus agressif rendent la voiture drôlement similaire à sa grande soeur. Mais les changements ne s’arrêtent pas à la carrosserie, détrompez-vous. Les suspensions ont été complètement redessinées et repensées, conférant maintenant à la WRX une voie (avant et arrière) élargie de près de 40 mm et un empattement légèrement plus long. Lorsque l’on conduit cette WRX 2011, on remarque tout d’abord le son de l’échappement qui est beaucoup plus présent et plaisant à l’oreille. Puis ensuite, lors des premiers virages, on apprécie la nouvelle suspension qui offre un meilleur contrôle en entrée de virage. Personnellement, j’aurais préféré une suspension encore un peu plus rigide afin de réduire davantage le roulis en virage. Mais bon, rien n’est parfait dans la vie!Côté puissance, les 265 hp et les 244 lb-pi de couple sont bien suffisants et procurent des accélérations et des reprises qui vous colleront au fond du banc. À preuve, le 0-100 km/h est atteint en 5,3 secondes et le 80-120 km/h s’éclipse en un clin d’oeil. Les performances en ligne droite de la Subaru sont beaucoup plus rapides que ce qui est offert par la compétition, et je fais référence ici aux Volkswagen GTI, MazdaSpeed3 et Mitsubishi Lancer Ralliart.Des inconvénients? L’habitacle se fait drôlement vieux (on peut le voir et le sentir) et certaines de ses garnitures paraissent carrément bon marché. Plusieurs voitures dans cette fourchette de prix offrent un intérieur plus raffiné, mais dans le cas de la WRX, c’est surtout la mécanique sous le capot et le plancher qui importe.Une note aussi pour la position de conduite, basse, mais ajustable pour le conducteur. Le passager en revanche devra souffrir un peu s’il veut pouvoir regarder dehors sans torticolis. Un autre problème partagé avec l’Impreza en 2011, mais qui sera considérablement modifié en 2012.Et pour les véritables amateurs, c’est exactement ce qu’ils recherchent. Il y a bien peu de concurrence dans ce créneau, du moins pour une valeur semblable. Oubliez la cabine démodée et vous verrez que l’allure extérieure et la tenue de route améliorées de la Subaru Impreza WRX 5 portes 2011 en font l’un des bolides les plus plaisants et gratifiants à conduire dans la catégorie.

Forces :

– Moteur puissant- Silhouette agressive- Prix abordable

Faiblesses :

– Assise du passager- Peu de nuance avec l’Impreza- Finition intérieure

Fiche technique :

Moteur : H4 2.5L turbo Puissance (ch@tr/min) : 305 @ 6000 Couple (lb.pi@tr/min) : 290 @ 4000 Roues motrices : Traction intégrale Transmission : Manuelle à 6 rapportsFreins : Disques aux 4 rouesPrix : 37 995 $

image