16 janvier 2014
Ouverture de l'Espace Entre-Aidants
Une bouffée d’air pour les aidants naturels
Par: Le Courrier
Dans les locaux de l'Espace Entre-Aidants : André Lord, président du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, Sonia Lessard, directrice générale du ROMAN/Appui Montérégie, Ray-Marc Dumoulin, responsable des locaux du Collège Antoine-Girouard, Sylvie Grimard, coordonnatrice du programme de maintien à domicile pour le Centre de bénévolat et Guylaine Pothier, chargée de projet de l'Espace Entre-Aidants.

Dans les locaux de l'Espace Entre-Aidants : André Lord, président du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, Sonia Lessard, directrice générale du ROMAN/Appui Montérégie, Ray-Marc Dumoulin, responsable des locaux du Collège Antoine-Girouard, Sylvie Grimard, coordonnatrice du programme de maintien à domicile pour le Centre de bénévolat et Guylaine Pothier, chargée de projet de l'Espace Entre-Aidants.

Les moments de répit se font souvent rares pour les aidants naturels. Avec le début des activités de l’Espace Entre-Aidants, le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe espère leur permettre d’alléger cette lourde tâche.

Publicité
Activer le son

Depuis le 13 janvier, ce service d’aide aux proches en perte d’autonomie offre trois après-midi de répit par semaine aux aidants naturels ainsi que divers ateliers et formations. Un soutien psychologique est aussi accessible en tout temps.

« C’est agréable que ce qui a été réalisé soit le projet annoncé il y a trois mois. Tout le monde a collaboré. Ce fut un travail d’équipe à l’état pur », a souligné la directrice générale du Regroupement des organismes montérégiens d’aidants naturels (ROMAN/Appui Montérégie), Sonia Lessard. En octobre, le Centre de bénévolat dévoilait ce projet pour lequel le ROMAN a remis la somme de 616 000 $. L’organisme maskoutain a, pour sa part, déboursé près de 200 000 $.Il avait été annoncé plus tôt que la halte-répit serait ouverte deux après-midi par semaine, mais grâce à une aide financière inattendue du CSSSRY de 7 000 $, l’offre a été bonifiée à trois après-midi. Situé dans les locaux de l’ancien Collège Antoine-Girouard, l’Espace Entre-Aidants « s’intègre aux services qui existent déjà et offre un service de soins à domicile plus complet. C’est un projet humain et rassembleur », a exprimé André Lord, président du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe.Les locaux de l’ancienne administration du Collège sont d’ailleurs méconnaissables. Le corridor s’est métamorphosé en une aire de relaxation avec divan, une cuisine fonctionnelle et une salle à manger ont été aménagées et de belles couleurs vives ornent les murs. De 12 à 15 personnes aidées peuvent être accueillies en même temps dans la salle de la halte-répit, où sont proposées plusieurs activités de stimulation visant à développer la fonctionnalité des proches. Près de 18 000 aidants naturels sont dispersés sur le territoire du CSSSRY.

image