8 octobre 2020
Une centaine de nouveaux PAB débarquent à l’Hôtel-Dieu, une vingtaine à Andrée-Perrault
Par: Maxime Prévost Durand

Parmi les quelque 524 préposés aux bénéficiaires (PAB) formés en accéléré sur le territoire du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est dans les derniers mois, une centaine débarquent au Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe et 22 sont affectés au Centre d’hébergement Andrée-Perrault.

Publicité
Activer le son

« Certains ont déjà fait leur entrée officielle à titre d’employé et d’autres feront leur arrivée bientôt comme préposé aux bénéficiaires », peut-on lire sur le site du Tour de l’Est, le magazine virtuel du CISSS de la Montérégie-Est.

« Ils proviennent de plusieurs milieux différents, mais ils ont tous le désir de travailler en équipe auprès des résidents », est-il aussi mentionné.

Cette arrivée massive de main-d’œuvre survient presque au même moment où la COVID-19 a fait son retour à l’Hôtel-Dieu. Deux résidents ont été déclarés positifs récemment et ont dû être transférés sur une unité chaude du Centre d’hébergement René-Lévesque de Longueuil, qui accueille pour l’instant les cas de COVID-19 des centres d’hébergement et des résidences privées pour aînés du territoire du CISSS de la Montérégie-Est.

Pour la centaine de nouveaux préposés attendus à l’Hôtel-Dieu, ce sont 116 quarts de travail qui leur sont attribués. Certains préposés font plus d’un quart de travail, est-il spécifié sur le site du Tour de l’Est. Près du tiers de ces quarts de travail sont attitrés à l’unité du Palais. La plupart des autres sont dispersés sur les autres unités froides, puis cinq quarts de travail sont réservés à l’unité du Parc, une unité chaude qui demeure fermée pour l’instant.

Du côté d’Andrée-Perrault, les 22 nouveaux préposés se partageront 28 quarts de travail.

Des visites restreintes à l’hôpital

Sur une autre note, les mesures liées aux visites dans les hôpitaux ont été resserrées par le CISSS de la Montérégie-Est depuis le 1er octobre. Les visiteurs considérés comme proches aidants sont désormais les seuls à pouvoir visiter ou accompagner une personne hospitalisée à l’Hôpital Honoré-Mercier.

En zone orange, les nouvelles règles en vigueur stipulent qu’un maximum de trois personnes peut être identifié pour se relayer, mais une seule est autorisée à être présente à la fois, pour un maximum de deux personnes par jour.

Dans le contexte d’un accouchement, « la présence du conjoint ou d’une personne significative est permise », est-il mentionné. Aucune visite de la famille élargie n’est autorisée, mais la présence d’une deuxième personne significative est acceptée en postnatal seulement.

image