31 juillet 2014
Une cinquantaine de footballeurs au camp des Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand
Jean-Philippe Morin, entraîneur-chef de l'équipe de football des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Jean-Philippe Morin, entraîneur-chef de l'équipe de football des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe.

La nouvelle équipe de football des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe accueillera au moins une cinquantaine de joueurs à son camp préparatoire en vue de sa première saison en division 3 du circuit collégial du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

publicité

Déjà au printemps, l’équipe d’entraîneurs des Lauréats, menée par Jean-Philippe Morin, a eu un aperçu du talent qui pourrait composer la nouvelle formation à sa première année sur le circuit lors du camp printanier.

« Le camp s’est bien déroulé, mais la réponse n’a pas été aussi bonne qu’on l’espérait, avoue l’entraîneur-chef. On a eu une quarantaine d’inscriptions, ce qui n’était pas beaucoup, et certains ne venaient pas à toutes les séances. »Néanmoins, la cinquantaine d’inscriptions confirmées pour le « vrai » camp semble réjouir le pilote des Lauréats. Des joueurs d’un peu partout tenteront de se tailler une place au sein de l’équipe, certains provenant de Marieville, Cowansville, Beloeil et même un de la Gaspésie, en plus de quelques joueurs de Saint-Hyacinthe.Quatre des cinq finissants du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme juvénile ont confirmé leur présence au camp, alors que seulement un ou deux joueurs des Patriotes de Saint-Joseph auraient montré de l’intérêt à devenir membre des Lauréats. Environ sept étudiants de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) seront aussi du camp d’entraînement, même s’ils n’étudient pas au Cégep de Saint-Hyacinthe.Les Lauréats n’écartent pas de courtiser aussi les joueurs qui s’étaient présentés au camp des Inouks du Cégep de Granby. L’équipe granbyenne, après trois ans, a mis fin à ses activités dû à une trop faible participation. « C’est un bassin intéressant, reconnaît M. Morin. Il y en a peut-être huit ou neuf qui seraient intéressés [à devenir membre des Lauréats], mais on n’a pas de confirmation pour le moment. »

En quête d’identité

Quelle identité souhaitera-t-on donner à l’équipe de football des Lauréats? « C’est une très bonne question », lance Jean-Philippe Morin. Après réflexion, il affirme ne pas vouloir imposer une identité à ses joueurs, mais plutôt former une équipe qui trouvera d’elle-même sa propre identité.

« J’ai tellement vu souvent des adultes qui essayaient de montrer aux jeunes leur philosophie. On [les entraîneurs] a plutôt décidé de former un groupe de joueurs, de s’assurer qu’ils travaillent en équipe et qu’ils deviennent une équipe et eux décideront de notre identité. C’est sûr que les entraîneurs auront leur mot à dire, mais je crois que pour que les jeunes y adhèrent, ça doit venir plus d’eux que de nous. »Pas question non plus de se faire des illusions du côté de l’entraîneur-chef des Lauréats. « Très rares sont les programmes qui ont fait les éliminatoires à leur première saison », confie celui qui compte plusieurs années d’expérience en tant qu’entraîneur avec les Pirates du Richelieu dans le réseau civil. Surtout que certaines équipes de leur division, des programmes bien implantés, devaient faire le saut en division 2. Mais cette décision a été reportée, explique-t-il.

Les entraîneurs

Plusieurs visages provenant des Pirates du Richelieu, formation du réseau civil, composeront l’équipe d’entraîneurs des Lauréats, à commencer par l’entraîneur-chef et coordonnateur offensif, Jean-Philippe Morin.

Sylvain Gaudreau sera le coordonnateur défensif, Étienne Ducharme l’adjoint des demi-défensifs et Alexandre Gagnon l’adjoint de la ligne offensive. Les trois ont fait leurs classes en tant qu’entraîneurs avec les Pirates du Richelieu.La responsabilité de l’attaque aérienne et des quarts-arrière reviendra à Richard Szabo, alors que l’ex-joueur des Carabins de l’Université de Montréal, William Fontaine, sera l’adjoint des secondeurs et coordonnateur des unités spéciales. Kevin Farrese sera l’adjoint de la ligne défensive. Le poste d’adjoint des receveurs n’est toujours pas comblé.Le camp d’entraînement se mettra en branle le 8 août, question que la formation soit prête à temps pour la première rencontre, le 29 août à Saint-Lambert contre le Collège Champlain. Le match d’ouverture de la saison locale sera quant à lui tenu le 12 septembre à 19 h 30 sur le nouveau terrain synthétique construit derrière le Cégep de Saint-Hyacinthe, dont l’échéancier prévoit la fin du chantier d’ici le début du mois de septembre.

image