5 février 2015
Une clé USB pour promouvoir le tourisme d’affaires
Par: Jean-Luc Lorry
Nancy Lambert, directrice générale de Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe (à droite) est accompagnée de Geneviève Lemay, attachée politique de la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Nancy Lambert, directrice générale de Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe (à droite) est accompagnée de Geneviève Lemay, attachée politique de la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pour promouvoir le tourisme d’affaires, Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe distribuera à ses clients potentiels des clés USB qui contiendront des informations sur les infrastructures d’accueil disponibles ainsi que sur les services et les attraits du territoire.

Publicité
Activer le son

Depuis la fermeture de l’Hôtel des Seigneurs et de son centre des congrès en décembre 2013, Saint-Hyacinthe dispose d’un site composé de quatre pavillons multifonctionnels (Espace Saint-Hyacinthe) représentant 150 000 pieds carrés de surface d’exposition.

« Nous allons poursuivre la promotion d’Espace Saint-Hyacinthe qui sont des infrastructures majeures encore méconnues », indique en entrevue au COURRIER, Nancy Lambert, directrice générale de Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe.

La réalisation de 250 clés USB dont le contenu sera adapté aux besoins du client permettra de développer le tourisme d’affaires à Saint-Hyacinthe.

« Nous avons eu l’idée d’une clé USB en raison de la facilité de personnalisation de cet outil. Les personnes que nous rencontrons ne se retrouvent plus avec une pile de documentation sous le bras », mentionne Mme Lambert.

Soucy à la rescousse

Ne disposant pas de budgets suffisants pour concevoir ce projet estimé à plus de 2 000 $, Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe a pu compter sur l’aide financière de la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy.

Porte-parole de la Coalition avenir Québec en matière de tourisme, Mme Soucy ne souhaitait pas rester les bras croisés devant la difficulté de la Ville à remplacer son défunt complexe hôtelier.

« Ne nous mentons pas. Des commerces et des restaurants ferment depuis deux ans à Saint-Hyacinthe. Il faut sortir de cette torpeur et agir », déclare haut et fort, la députée caquiste.

Visite de Centrexpo

Nancy Lambert a profité de la journée portes ouvertes de Centrexpo Drummondville pour visiter ce nouveau centre de congrès.

« C’est une très belle installation qui est très bien pensée dans le choix des matériaux utilisés. Ce sera une compétition féroce », estime Mme Lambert.

Celle-ci espère que des décisions seront prises rapidement afin que Saint-Hyacinthe redevienne une destination pour le tourisme d’affaires.

image