18 juin 2020
Une course virtuelle couronnée de succès pour l’Association Défi Futsal
Par: Maxime Prévost Durand

Le fondateur de l’Association Défi Futsal, Vincent Cournoyer, a lui-même complété son premier 10 km à vie dans le cadre de la course virtuelle qu’il a organisée et qui a regroupé 1000 participants. Photo Facebook

Plus de 1000 personnes ont participé à la course virtuelle organisée par l’Association Défi Futsal (ADF) dans la semaine du 1er au 7 juin. L’association maskoutaine a amassé du même coup une impressionnante somme de 20 000 $, dont une partie sera redistribuée au sein d’organisations qui ont répondu à l’appel.

Publicité
Activer le son

« On est agréablement surpris du succès que ça a connu », a confié le fondateur de l’Association Défi Futsal, Vincent Cournoyer.

Cette course virtuelle avait été organisée pour remplacer le tournoi de beach soccer prévu par l’ADF à Québec, lequel a été annulé en raison de la COVID-19.

« Le but premier était d’amasser de l’argent pour l’association, mais on redonne 40 % des frais d’inscriptions aux organismes et aux clubs de soccer pour chacun de leurs membres qui s’inscrivaient. On sait que les inscriptions sont à la baisse cet été dans les clubs de soccer, donc c’était une façon de leur donner un coup de main en même temps », a poursuivi M. Cournoyer.

Un objectif de récolter 5000 $ avait d’abord été fixé, dont 3500 $ avaient déjà été amassés grâce à des commanditaires, mais tout ça a été largement dépassé grâce à l’engouement des participants, qui ont répondu en grand nombre. Plusieurs ambassadeurs, dont l’ancienne joueuse de la sélection canadienne Josée Bélanger et le coureur maskoutain Julien Pinsonneault, ont appuyé la cause.

À Saint-Hyacinthe, le FC Saint-Hyacinthe, Jeunes en santé, le Club optimiste Douville et les Loisirs Assomption ont notamment décidé d’appuyer l’initiative en invitant les gens de leur organisation à s’inscrire à la course. Ces différentes organisations ont réuni cumulativement quelques dizaines de coureurs, mais plusieurs autres Maskoutains se sont aussi joints à la parade de façon individuelle.

Pour l’ensemble du Québec, 53 organisations se sont jointes à la course virtuelle de l’ADF, dont des clubs de soccer en grande majorité. Des organismes et des écoles ont aussi sauté dans l’aventure. On retrouvait des participants tant dans les régions de Montréal et de Québec que dans l’Est-du-Québec.

Le succès connu par la course virtuelle pourrait même être bénéfique pour d’autres événements de l’ADF, comme le Défi futsal primaire, croit Vincent Cournoyer. « Ça nous donne de bons contacts dans des clubs de soccer un peu partout, c’est un plus pour nous. »

Quant à la prochaine édition du Défi futsal primaire, il est encore trop tôt pour savoir si elle aura lieu. L’activité se tient habituellement fin novembre début décembre.

image