15 décembre 2016
Hockey collégial
Une défaite et une victoire avant les Fêtes
Par: Maxime Prévost Durand
Une défaite et une victoire avant les Fêtes

Une défaite et une victoire avant les Fêtes

À leur dernier match au Stade L.-P.-Gaucher de l’année 2016, les Lauréats ont encaissé un revers de 5 à 3 face aux Cougars du Collège Champlain de Lennoxville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À leur dernier match au Stade L.-P.-Gaucher de l’année 2016, les Lauréats ont encaissé un revers de 5 à 3 face aux Cougars du Collège Champlain de Lennoxville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La pause des Fêtes a déjà sonné pour les joueurs des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, du moins sur la glace, puisque la fin de session bat son plein en classe cette semaine. La troupe de Louis-Philippe Blanchet a enregistré une victoire et une défaite au cours de sa dernière fin de semaine d’activités de 2016.

publicité

Saint-Hyacinthe s’est d’abord inclinée 5 à 3 face aux Cougars du College Champlain de Lennoxville, vendredi soir au Stade L.-P.-Gaucher, avant de savourer une 12e victoire cette saison en l’emportant 5 à 3 contre les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent à Montréal dimanche.

Déjà privés des services de leur meilleur marqueur Vincent Marleau, rappelé par les Huskies de Rouyn-Noranda, les Lauréats ont vu leur capitaine Samuel Guertin être chassé de la rencontre vendredi au terme d’une mêlée près du banc maskoutain. Cette inconduite de partie lui a aussi valu une suspension pour le match de dimanche. Pier-Alexandre Lagrange a subi le même sort face aux Patriotes, après avoir fauché les patins de l’adversaire avec sa jambe.

En l’absence de ces piliers de l’attaque maskoutaine, Samuel Duguay a saisi sa chance de briller en marquant trois buts au cours des deux rencontres. Il retrouvait du même coup Olivier Guertin, qui s’est fait complice de chaque but. « Ils avaient joué ensemble l’an dernier, il y avait déjà une chimie entre les deux », a commenté l’entraîneur-chef Louis-Philippe Blanchet.

Ce dernier s’est d’ailleurs montré satisfait de constater que certains joueurs ont profité de l’absence des meneurs de l’équipe pour élever leur niveau de jeu. Il a notamment cité l’implication de Marc-Olivier Garand, qui a joué sur le 1er et le 3e trio en plus de marquer dans le match contre les Patriotes. L’intensité de Pierre-Yves Kusion, avec ses mises en échec et un tir bloqué qui a conduit au but d’assurance dimanche, a aussi été appréciée.

Simon Gravel a inscrit deux buts contre les Patriotes, soit celui de la victoire et un autre dans un filet désert. Il complétait ainsi la remontée des Lauréats, qui ont tiré de l’arrière 2 à 0, puis 3 à 2.

Les Lauréats auront encore 11 matchs à jouer en saison régulière après la pause des Fêtes. Ils reprendront leurs activités le 13 janvier en rendant visite aux Cougars à Lennoxville.

image