3 juin 2020
La Rabouillère
Une demande en hausse malgré le contexte
Par: Le Courrier

Les produits de la boutique sont toujours appréciés des clients qui en redemandent, pandémie ou pas. Jérémie Pilon s’en réjouit.

Saint-Hyacinthe Technopole et la MRC des Maskoutains vous proposent une série de textes sur le travail et les initiatives des entreprises d’ici pendant cette période de bouleversements liés à la COVID-19.
Une demande en hausse malgré le contexte

Publicité
Activer le son

La Rabouillère, c’est une belle petite ferme familiale située à Saint-Valérien-de-Milton dédiée à l’agrotourisme. On y trouve une véritable ferme d’élevage, une collection animale sans pareille, une Table Champêtre et un hébergement à la ferme des plus accueillants. L’endroit est réputé pour la réalisation de fêtes familiales, de mariages ou de réunions d’affaires et sa boutique attire de nombreux fins gourmets pour la variété et la qualité des produits qu’on y propose.

Les hôtes sont Pierre Pilon, médecin vétérinaire, Jérémie Pilon, cuisinier diplômé de l’ITHQ ainsi que la conjointe de Jérémie, Marie-Claude Bouchard, diplômée en service de table et en sommellerie.

La pandémie a forcé l’entreprise à annuler tous les événements prévus dans la salle à manger à court et moyen terme, un volet qui représente normalement 70 % de son chiffre d’affaires. Elle a également dû annuler tous les contrats de mini-ferme de Pâques.

Seule la vente de produits boutique et la vente d’animaux se sont poursuivis. La production d’animaux de boucherie a continué car la demande boutique était en hausse.

« Nous avons rapidement mis sur pied un service de livraison pour nos produits boutique. Nous livrons gratuitement dans un large périmètre (de Granby à Laval). Nous avons développé un nouveau bon de commande en ligne qui nous facilite la tâche. La réponse de la clientèle est très bonne et nous en sommes heureux, mais nous avons bien hâte qu’il y ait des annonces du gouvernement pour un calendrier de retour des restaurants et événements », mentionne Jérémie Pilon.

« En soutenant les petites entreprises de la région, c’est toute l’économie régionale qui en sort gagnante », dit-il en conclusion.

Pour des façons simples et sécuritaires de soutenir nos entreprises locales, visitez le site vitrinemaskoutaine.com.

Par Denyse Bégin
MRC des Maskoutains

image