10 juillet 2014
Foire agroalimentaire
Une édition au-delà des attentes
Par: Le Courrier

Grâce à une fin de semaine baignée par une température des plus agréables, la 17e édition de la Foire agroalimentaire de la région d’Acton a accueilli environ 6 000 personnes au cours du dernier week-end.

publicité

« Dame nature a été de notre côté. Ça explique pourquoi nous avons accueilli près de 1 000 personnes de plus qu’à l’habitude », explique la coordonnatrice de la foire, Johanne Joanette.

Cette dernière mentionne aussi que les commerçants ont grandement profité de l’augmentation de l’achalandage.« Les commerçants ont eu une très bonne journée samedi. Habituellement, les gens sont plus portés à regarder pendant cette journée et à acheter le lendemain. Cette année, ils ont acheté en très grand nombre samedi, sans délaisser le dimanche », précise-t-elle.Mme Joanette se réjouit également de la présence accrue de gens provenant de villes extérieures, telles que Trois-Rivières, Montréal ou la Beauce. « Nous avons reçu que des commentaires positifs de la part des commerçants. C’est unanime, tout le monde a vraiment apprécié », ajoute la coordonnatrice.

Un souper-spectacle populaire

L’invité du souper-spectacle du samedi soir était Jean-Claude Gélinas, le fameux Réjean de Terrebonne.

Si les données n’ont pas été entièrement comptabilisées, Mme Joanette peut aisément affirmer que les 560 places disponibles ont été comblées. « Juste pour le souper, ça valait le prix d’entrée, s’exclame-t-elle. Le spectacle, c’est un plus. Quand tu entends des rires et que tu vois une ovation debout, tu te doutes que les gens apprécient », affirme cette dernière.D’autre part, l’organisation a bénéficié d’un coup de pouce supplémentaire avec une augmentation significative des bénévoles, un manque important déploré par l’organisation l’an dernier.De son côté, le président du comité organisateur, Michel Dorais, a été impressionné par le nombre de jeunes présents pour donner un coup de main bénévolement. « De nos jours, on entend dire souvent que les jeunes ne font jamais rien, mais on a eu la preuve du contraire. Ça me rassure de voir la relève prendre sa place », souligne-t-il.Un bon nombre de ces jeunes faisaient partie de la Coopérative jeunesse de services de la MRC d’Acton (CJS).Cette aide de plus est arrivée à point, étant donné le succès de toutes les activités, comme le déjeuner aux crêpes, où plus de 400 personnes ont été servies au total.« Nous avons bien fait ça, tout a fonctionné à la perfection du début à la fin », avance la coordonnatrice.Pour sa part, la propriétaire de l’Érablière du cap, Sylvie Favreau-Bisaillon, a été surprise de voir comment la foire a changé, elle qui était absente depuis les sept dernières années.« La clientèle achetait plus que ce que j’avais déjà vu. Je ne veux pas parler pour les autres, mais de notre kiosque, nous voyions plein de gens avec des sacs », affirme-t-elle.Très satisfaite de l’organisation, elle souhaite y retourner l’an prochain. « C’est une belle vitrine pour montrer nos produits locaux », conclut la propriétaire de l’érablière.

image