14 août 2014
49e finale des Jeux du Québec
Une édition record pour Richelieu-Yamaska
Par: Maxime Prévost Durand

La région Richelieu-Yamaska a connu sa meilleure récolte en terme de médailles lors de la présentation de la 49

publicité

Cette nouvelle marque éclipse un record vieux de presque 40 ans, alors que Richelieu-Yamaska avait vu ses athlètes monter sur le podium à 51 reprises lors de la finale des Jeux du Québec à Trois-Rivières en 1975.

Avec ce total, la région a terminé au huitième rang au chapitre des médailles récoltées. La Capitale-Nationale a terminé bonne premièrwe avec ses 105 médailles, mais c’est le Lac Saint-Louis qui a dominé dans la colonne des médailles d’or avec ses 49 premières positions.

Un classement des points amassés lors de l’ensemble des compétitions a par ailleurs porté Richelieu-Yamaska à la 6e place parmi les 19 régions représentées. « Chaque résultat compte et permet d’amasser des points pour le classement fini, explique Diane Gosselin, chef de mission pour Richelieu-Yamaska. Ça permet de valoriser les performances de chacun. »

Nos athlètes en brefL’équipe de basketball de Richelieu-Yamaska a terminé le tournoi au 10e rang. Les Maskoutains Dérick Hantagimana, Édouard Lallier et Dominique Mama étaient notamment de l’équipe, tout comme Tristan Foucault, de Sainte-Madeleine. L’entraîneur des V-Kings de Saint-Hyacinthe, Patrick Kervin, était l’accompagnateur de l’équipe Richelieu-Yamaska pour la compétition. Certains joueurs des V-Kings faisaient d’ailleurs partie de la formation.Xavier Proulx a bien fait à l’épreuve chronométrée de BMX. L’athlète de Saint-Valérien a terminé au 10e rang parmi plus de 27 participants. Il en a remis lors de la course en terminant à égalité en 9e place.L’équipe de soccer féminin de Richelieu-Yamaska, dont faisait partie la Valoise Cassandra Provost, a pris le 7e rang de la compétition. Pas moins de 19 équipes tentaient de remporter les grands honneurs. En soccer masculin, Richelieu-Yamaska a terminé en 11e place. Les Maskoutains Junior Kabwe, Antoine Laflamme et Guillaume Roy-Gagné, en plus d’Anthony Bernier, de Saint-Valérien, défendaient les couleurs de la région.En golf, Charles St-Germain a remis une carte de 77 lors de la ronde individuelle, six coups derrière le champion Brendan Smith de l’Estrie. Ce résultat lui a permis de terminer à égalité au 19e rang. Pas moins de 66 golfeurs étaient de la compétition. Le même positionnement lui était conféré en formule Vegas à deux, avec son partenaire Laurent Desmarchais, alors qu’il a pris le quatrième rang avec Félix Normand dans le cadre de la formule meilleure balle à deux.

image