11 août 2011
Dure semaine pour les pompiers
Une entreprise familiale détruite par les flammes
Par: Le Courrier

Une alarme générale a réuni pour une troisième fois les effectifs du Service incendie de la Ville de Saint-Hyacinthe, mardi soir, autour d’une entreprise familiale de Saint-Thomas-d’Aquin. Les yeux dans l’eau, les Leblanc ont assisté, depuis le balcon de leur résidence, à l’incendie qui a complètement détruit leur entreprise spécialisée dans les traitements antirouille ainsi que leur commerce de location d’outils, situé juste à côté.

Au cours des derniers jours, le sinistre qui a lourdement endommagé l’usine du Groupe Ecco Boîtes Pliantes et celui qui a complètement détruit la Ferme Beauregard de Saint-Dominique, avaient déjà tenu les pompiers en haleine.

Cette fois, c’est un problème électrique dans une prise de courant qui aurait provoqué l’incendie, ensuite alimenté par du carton, du caoutchouc et des contenants remplis d’huile entreposés tout près. L’incendie a rapidement embrasé l’ensemble du bâtiment qui abritait l’Entreprise SRM Leblanc avant de se propager par le toit au commerce de location Outiloc. Une fournaise au gaz propane s’est aussi détachée du plafond d’un entrepôt, brisant sur le coup son tuyau d’alimentation, ce qui a contribué à l’ampleur du brasier. Au total, 45 pompiers ont combattu les flammes.Le Service de sécurité incendie évalue les dommages à plus de 500 000 $. Les locaux de l’Entreprise SRM Leblanc sont une perte totale. Ceux d’Outiloc ont subi des dommages d’une moins grande importance.Il n’y avait heureusement personne à l’intérieur des bâtiments au moment où l’incendie a pris naissance. Marcel Leblanc, le père du propriétaire Stéphane Leblanc, a été le dernier à quitter l’entreprise, quelques minutes avant que l’incendie ne fasse rage. « C’était un moment très inquiétant et très triste. On a beaucoup pleuré. Ce matin on se relève les manches », a témoigné M. Leblanc au lendemain de l’incendie. La famille tissée serrée compte bien rebâtir son entreprise aussitôt que son assureur lui en donnera l’aval. « On va tout reconstruire le plus vite possible. On ne veut pas perdre une seconde et on ne veut surtout pas perdre de clients », a ajouté M. Leblanc.En attendant, les opérations de l’Entreprise SRM Leblanc se poursuivront dans un garage adjacent qui a été sauvé du brasier. Les clients qui désirent prendre ou confirmer un rendez-vous peuvent le faire au 450 223-4053 ou au 450-796-3999.

image