20 février 2014
Une équipe marocaine au Défi Futsal
Par: Maxime Prévost Durand
Sur la photo, Émilie Duquette, présidente de l'Association Défi Futsal, Patrick Leduc, président d'honneur de la 6 e édition du tournoi, Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe, et Yannick Saint-Germain, président et fondateur de l'équipe Les Québécois.

Sur la photo, Émilie Duquette, présidente de l'Association Défi Futsal, Patrick Leduc, président d'honneur de la 6 e édition du tournoi, Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe, et Yannick Saint-Germain, président et fondateur de l'équipe Les Québécois.

Le Défi Futsal a des vues internationales pour sa sixième édition alors qu’elle accueillera les 1 er et 2 mars une équipe en provenance du Maroc, l’équipe de l’Université de Casablanca.

« Grâce au réseau de contacts de Vincent [Cournoyer, fondateur du tournoi], qui voyage beaucoup dans le cadre de compétitions internationales, le Défi fait parler de lui un peu partout. Nous avons reçu un courriel de cette équipe du Maroc qui souhaitait participer au Défi. Ce qui a été le plus complexe dans le processus, ce sont les demandes de visa », indique Émilie Duquette, présidente de l’Association Défi Futsal.

Une soixantaine d’équipes seront de la partie dans les différentes catégories, soit compétitif masculin, élite masculin et élite féminin. En plus du Maroc, le Québec sera représenté par plusieurs clubs d’un peu partout en province, en plus de la participation de la sélection nationale de soccer du Québec, l’équipe Les Québécois, dont l’entraîneur est Patrick Leduc, ancien joueur de l’Impact de Montréal. M. Leduc assure également la présidence d’honneur du tournoi.« En tant que président d’honneur, je vais essayer de garder ma neutralité, mais j’espère bien gagner! », a-t-il avoué en conférence de presse mardi. Il s’agira d’une première expérience dans un tournoi futsal pour Les Québécois. Ceux-ci ont participé l’an dernier au Tournoi des peuples et des cultures à Marseille, avec dans leurs rangs les Maskoutains Vincent Cournoyer, fondateur du Défi Futsal, Kevin Cossette et Gabriel Moreau.L’équipe championne en classe élite masculine en 2013, le Futsal Club de Toronto, viendra défendre son titre lors de cette sixième édition. De plus, sept membres de l’équipe canadienne de futsal seront dispersés dans différentes formations durant le tournoi.

Plus qu’un tournoi

Comme pour chaque édition, le Défi Futsal permettra d’amasser des fonds qui aideront au développement du sport dans la région, notamment en soutenant des jeunes provenant de milieux défavorisés et en remettant de l’équipement pour la pratique de la discipline.

En 2013, 27 jeunes ont profité de cette aide et une école a reçu des équipements d’une valeur de 1 300 $. Les athlètes du FC Saint-Hyacinthe ont pour leur part reçu des bourses totalisant 4 500 $.« C’est bien plus qu’un tournoi, c’est aussi une implication sociale », a souligné le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil. « Quand on voit à quel point cet événement a pris une telle envergure, ça me rend fière de ma région, s’est exprimée Marie-Claude Morin, députée fédérale de Saint-Hyacinthe-Bagot. Je vous lève mon chapeau, vous y avez cru depuis le début et de plus, vous aidez des jeunes qui sont défavorisés. »Avec la fermeture du Collège Antoine-Girouard, principal site de compétition par le passé, l’organisation s’est tournée vers l’École secondaire Saint-Joseph comme plateau principal. Le Cégep de Saint-Hyacinthe et la Polyvalente Hyacinthe-Delorme accueilleront également des rencontres.Les activités débuteront dès 8 h 20 le samedi sur les trois sites et se termineront aux alentours de 19 h. Les premiers quarts de finale seront disputés à 9 h le dimanche matin à l’ESSJ et la PHD alors que les finales seront tenues à l’École secondaire Saint-Joseph vers 13 h. L’horaire complet sera disponible sous peu au www.defifutsal.com

image