29 novembre 2018
L’Après-Match du soccer québécois
Une expérience concluante à Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
Durant sa grande fin de semaine de célébration, la fédération de soccer québécois a dévoilé son nouveau logo et sa nouvelle identitié, Soccer Québec. On aperçoit le président de la fédération, Pierre Marchand, accompagné du président de l’Association régionale de soccer Richelieu-Yamaska, Denis Voyer. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Durant sa grande fin de semaine de célébration, la fédération de soccer québécois a dévoilé son nouveau logo et sa nouvelle identitié, Soccer Québec. On aperçoit le président de la fédération, Pierre Marchand, accompagné du président de l’Association régionale de soccer Richelieu-Yamaska, Denis Voyer. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La grande fête du soccer québécois s’est tenue à Saint-Hyacinthe la fin de semaine dernière au Centre de congrès. Plus de 1 000 invités ont participé à l’Après-Match, un grand week-end réunissant entre autres les deux galas de fin de saison de la Fédération de soccer du Québec, soit le Tapis rouge du soccer québécois et le gala de la Mi-Temps.

publicité

C’était la première fois que la fédération présentait ses galas de fin de saison à l’extérieur du Grand Montréal. Même si les festivités s’éloignaient un peu de la métropole, les invités ont suivi pour la grande majorité, a indiqué le président de la fédération, Pierre Marchand. Celui-ci a d’ailleurs tiré un bilan très concluant de cette expérience en sol maskoutain.

« On a remplacé trois fins de semaine en une seule, a-t-il souligné. Les commentaires qu’on a eus sont très bons. C’est sûr qu’on va le refaire. Avec les installations ici, c’est du haut de gamme, c’est magnifique et ça se prête très bien à ce qu’on fait. »

Il est encore trop tôt toutefois pour savoir si l’Après-Match reviendra de nouveau à Saint-Hyacinthe l’an prochain, malgré le bilan préliminaire plus que positif que l’organisation semblait en tirer. « Je ne peux pas le garantir ce matin, mais ça va sûrement être une option privilégiée », a soutenu M. Marchand.

En plus des deux galas, des colloques et des ateliers ont animé la fin de semaine. Les entraîneurs de l’équipe nationale masculine, John Herdman et Mauro Biello, ont notamment offert une présentation aux entraîneurs présents, puis le vice-président de l’association canadienne, Nick Bontis, était aussi sur place, « une marque de reconnaissance » appréciée par les dirigeants québécois.

La fédération a également profité de ce week-end festif pour dévoiler sa nouvelle image de marque, elle qui prendra dorénavant l’appellation Soccer Québec. « On voulait rendre notre image plus dynamique, montrer un certain renouveau », a souligné Pierre Marchand.

Un nouveau président à l’ARSRY

Sur une autre note, un nouveau président s’amènera à la barre de l’Association régionale de soccer Richelieu-Yamaska (ARSRY) au cours des prochains jours. Son président actuel, Denis Voyer, qui y a consacré plusieurs années, a annoncé récemment qu’il ne reviendrait pas.

« Je me retire pour donner la chance aux jeunes de s’impliquer et pour amener une énergie nouvelle à l’association », a-t-il souligné, dans un entretien avec LE COURRIER dimanche, en marge du Tapis rouge du soccer québécois.

M. Voyer a brigué la présidence de l’ARSRY à partir de 2000, avec une pause de quelques saisons entre 2010 et 2014. Sous sa gouverne, les premiers directeurs techniques ont été engagés, puis les bureaux de l’ARSRY ont été installés à Saint-Hyacinthe afin de profiter de la mise en place du programme sport-études à l’école secondaire Fadette et de la construction du Centre BMO.

image