16 août 2012
Camp de mentorat de l'AJLNH
Une expérience enrichissante pour Anthony Beauvilier
Par: Maxime Desroches
Le Maskoutain Anthony Beauvilier a foulé la glace du Hershey Centre avec Jeff Skinner, l'une de ses idoles, lors d'un camp de mentorat de l'AJLNH, à la mi-juillet.

Le Maskoutain Anthony Beauvilier a foulé la glace du Hershey Centre avec Jeff Skinner, l'une de ses idoles, lors d'un camp de mentorat de l'AJLNH, à la mi-juillet.

Le hockeyeur maskoutain Anthony Beauvilier est au nombre des 42 joueurs canadiens d’âge bantam à avoir pu côtoyer pour une durée de cinq jours plusieurs joueurs actuels de la LNH à l’occasion du camp de mentorat Étoiles canadiennes Allstate de l’Association des joueurs de la LNH, tenu à Mississauga, en Ontario, du 17 au 21 juillet.

Tyler Seguin, des Bruins de Boston, Jeff Skinner, des Hurricanes de la Caroline, ainsi que Jason Spezza, des Sénateurs d’Ottawa, ont tour à tour enfilé les patins et offert des cliniques sur glace aux joueurs participants. En plus de ces exercices sur la patinoire, de nombreux ateliers hors glace portant notamment sur la préparation mentale, le conditionnement physique et la nutrition étaient au programme.

« On a touché à tous les aspects du hockey durant le camp. Les ateliers hors glace m’ont permis de prendre conscience de l’importance de prendre soin de son corps si on veut faire partie de l’élite. C’est aussi un sentiment incroyable de me retrouver sur la même glace que Jeff Skinner, qui est l’un de mes joueurs préférés. Même s’il ne poussait pas la note, c’était impressionnant de le voir aller. Il a énormément de talent », raconte celui qui a passé la dernière saison avec les Gaulois du Collège Antoine-Girouard en classe midget espoir.« Ce que j’ai apprécié, c’est que le camp était vraiment axé sur l’apprentissage et non sur une compétition entre les joueurs. Ce que Gary Roberts (le dirigeant du camp) et son équipe voulaient nous enseigner, c’est qu’il faut être prêt à mettre les bouchées doubles si on veut se démarquer parmi les patineurs de notre groupe d’âge », ajoute le jeune frère de Francis Beauvilier, un attaquant de l’Océanic de Rimouski repêché par les Panthers de la Floride en juin 2012.Âgé de seulement 15 ans, le jeune attaquant a connu des moments magiques avec les Gaulois. Après un rendement ordinaire en saison régulière, son club a trouvé son erre d’aller en séries éliminatoires, et a terminé son parcours en remportant la Coupe Dodge, le championnat provincial de hockey.« Je pense être devenu un meilleur joueur dans la dernière année. Maintenant, je me sens prêt à me tailler un poste avec l’équipe midget AAA », affirme le jeune Maskoutain, débordant de confiance.

image