21 mars 2019
Tournoi à Las Vegas
Une expérience grandiose pour les Patriotes
Par: Maxime Prévost Durand

Les joueuses des Patriotes ont profité au maximum de leur expérience à Las Vegas, où était tenu le plus grand tournoi nord-américain de rugby. Photo gracieuseté

Les joueuses des Patriotes ont vécu une expérience grandiose à Las Vegas, au début mars, en prenant part au plus grand tournoi de rugby nord-américain, le Las Vegas Invitational. En compétition dans une catégorie regroupant 28 équipes, les représentantes de l’École secondaire Saint-Joseph ont dû rivaliser avec des adversaires féroces, mais elles ont tout de même réussi à tirer leur épingle du jeu grâce à leur ténacité.

Avec une fiche d’une victoire et deux défaites au terme de la ronde préliminaire, bon pour le 21e rang du classement général, les Patriotes ont pu lutter pour la Bowl Cup, trophée mis à l’enjeu pour les équipes des positions 17 à 24 dans leur classe. La formation maskoutaine a enchaîné avec une victoire contre East High Angels, puis s’est inclinée 31 à 10 en demi-finale, non sans avoir tout donné, face à Notre-Dame High School. Dans le match pour la 3e place de la Bowl Cup, leurs adversaires ne se sont jamais présentés, leur offrant la victoire par forfait.

Ne voulant pas se fixer d’attente pour cette première expérience de l’autre côté de la frontière, l’entraîneur-chef des Patriotes, Étienne Ménard, n’avait que de bons mots envers ses protégées. « Les filles m’ont encore une fois surpris de belle façon. Elles ont démontré leur force de caractère, elles se sont battues du début à la fin. Je ne peux pas être plus fier de mon équipe. Le travail d’équipe et la communication ont fait la différence », a-t-il commenté à son retour au pays.

Avec une défensive agressive, les Patriotes ont réussi à causer quelques revirements durant le tournoi qui leur ont permis de prendre l’avantage du jeu et d’inscrire des points, notamment lors du premier match, remporté 24-12 contre East Salt Lake. L’offensive, menée par les efforts d’Éloïse Duquette, Mia Simard et Emma Breton, a aussi réussi à embêter certains adversaires.

« Avec 11 filles qui porteront encore les couleurs de l’équipe l’an prochain, l’avenir est très prometteur pour le programme », a souligné Étienne Ménard.

Au cours des prochains mois, l’équipe féminine de rugby de l’ÉSSJ participera notamment au tournoi du GMAA, où elle avait accédé aux demi-finales l’an dernier.

image