24 mai 2018
Centre de femmes l’Autonomie en SoiE
Une exposition multidisciplinaire sur l’accès aux vélos collectifs
Par: Maxime Prévost Durand

L’idée d’avoir accès à des vélos collectifs sur le territoire maskoutain sera au cœur d’une exposition multidisciplinaire proposée par des membres du Centre de femmes l’Autonomie en SoiE du 24 au 27 mai, dans l’Allée du Marché, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Intitulée Parce que le vélo c’est collectif, l’exposition a pour but d’amener une discussion autour de l’accès à des vélos collectifs dans la région. Dans le cadre des ateliers en art action communautaire Projet Rouage, ces femmes ont ainsi voulu faire connaître leur proposition à un plus grand nombre de résidents, en plus d’amener les citoyens à partager leur opinion à ce propos.

Un vernissage aura lieu le 25 mai dans une formule 4 à 7, au 1675, Allée du Marché. Une conférence de Gabrielle Anctil, impliquée dans de nombreux projets en lien avec le vélo, dont le collectif cyclo-féministe Les Dérailleuses, sera offerte sur le coup de 18 h.

Cette exposition a été réalisée en collaboration avec Caroline Laplante, artiste accompagnatrice en communauté qui travaille avec le Centre de femmes l’Autonomie en SoiE depuis 2014. Au fil des années, les membres de Projet Rouage ont scénarisé et réalisé un court métrage de fiction, en plus d’explorer l’art visuel.

Le Centre de femmes l’Autonomie en SoiE est un organisme communautaire à but non lucratif, dont la principale mission est de venir en aide aux femmes de 14 ans et plus afin d’améliorer leur qualité de vie.

image