6 février 2020
Activité de comparaison de machines agricoles à l’ITA
Une fructueuse collaboration avec l’industrie
Par: Le Courrier

Les manufacturiers John Deere et Case-IH ont décrit les caractéristiques de leurs moissonneuses-batteuses à l’occasion de la neuvième activité de comparaison de machines agricoles organisée par l’ITA. Les finissants du programme TGA participent activement à la planification et à l’organisation de cette activité. Photo gracieuseté

Plus de 150 acteurs du milieu de la machinerie agricole ont été invités au campus de Saint-Hyacinthe de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) pour une activité de comparaison de machines agricoles. Cette année, deux manufacturiers ont fait valoir les différentes caractéristiques de leurs moissonneuses-batteuses, soit John Deere et Case-IH.

publicité

Il s’agissait de la 9e édition de cette activité qui est devenue un incontournable pour les étudiants et les professeurs du programme de Technologie du génie agromécanique (TGA). Les finissants du programme participent activement à la planification et à l’organisation de cette activité dans le cadre du cours « Réaliser des activités de formation et d’information ». Par les années passées, les manufacturiers se sont prêtés à la comparaison de planteurs, de presses à grosses balles carrées et de tracteurs dont la puissance variait de 85 à 250 HP.

En raison de la présence toujours plus marquée des nouvelles technologies dans les entreprises agricoles, l’industrie a un besoin grandissant de spécialistes bien au fait des récents développements en matière de machinerie agricole et d’équipement de ferme. L’activité de comparaison de la machinerie agricole est donc une occasion exceptionnelle pour les étudiants de l’ITA de se faire connaître des représentants de l’industrie.

Soulignons que l’ITA campus de Saint-Hyacinthe est le seul établissement d’enseignement au Québec qui offre un programme d’études collégiales axé sur le génie agromécanique. À la suite de leur formation, les technologues issus de l’ITA sont en mesure de répondre aux besoins techniques d’une clientèle diversifiée, qu’il s’agisse de machinerie agricole ou d’équipement de ferme. Une fois sur le marché du travail, ces technologues occupent des postes touchant les départements de pièces, la vente ou le service à la clientèle chez les concessionnaires de machines et de véhicules agricoles ou concernant le soutien technique relatif aux produits. Certains mettent également à profit les compétences acquises à l’Institut pour démarrer leur propre entreprise agricole ou pour rejoindre l’entreprise familiale. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce programme d’études, consultez le www.ita.qc.ca.

image