24 septembre 2015
Drakkar juvénile
Une guerre de tranchées sans gagnant
Par: Maxime Prévost Durand
L’équipe juvénile du Drakkar a dû se contenter d’un match nul face aux Oursons de l’école Marcel-Landry. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’équipe juvénile du Drakkar a dû se contenter d’un match nul face aux Oursons de l’école Marcel-Landry. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

C’est une véritable guerre de tranchées à laquelle nous avons assisté samedi après-midi entre le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et les Oursons de l’école Marcel-Landry (Iberville). Si bien que même après la prolongation, aucun gagnant n’a été déclaré. La marque finale : 23-23.

En retard 9 à 2 en fin de quatrième quart, le Drakkar a montré beaucoup de caractère et de combativité pour niveler la marque et forcer la tenue d’une période de prolongation.

À la suite d’un jeu aérien de 30 verges, la PHD s’est retrouvée à la ligne de 5 des ­Oursons, avant d’enchaîner avec un touché alors qu’il ne restait plus que 47 secondes au cadran. Après la transformation réussie, les deux équipes se retrouvaient dans une impasse, le pointage étant de 9 à 9.

En prolongation, le Drakkar et les Oursons ont chacun ajouté deux touchés avant que la fin du match soit signalée. Chaque équipe lançait une séquence ­offensive à la ligne de 35 en territoire adverse. Les Oursons ont d’abord fait 16 à 9 après une course de 20 verges, puis le Drakkar a répliqué avec une passe de cinq verges pour forcer la poursuite de la prolongation.

Les Oursons, toujours premiers à tenter d’inscrire des points, ont de nouveau ­réussi à entrer dans la zone des buts, avant que le Drakkar ne les imite quelques minutes plus tard, menant à une joute nulle.L’équipe juvénile du Drakkar n’avait ­encore accordé aucun touché avant cette partie et n’avait jamais tiré de l’arrière dans un match cette saison.Elle tentera de retrouver le chemin de la victoire, samedi, en visitant l’école ­Mgr-Euclide-Théberge à Marieville. Cette dernière n’a qu’un gain à sa fiche en trois sorties.

L’équipe juvénile du Drakkar n’avait ­encore accordé aucun touché avant cette partie et n’avait jamais tiré de l’arrière dans un match cette saison.

Elle tentera de retrouver le chemin de la victoire, samedi, en visitant l’école ­Mgr-Euclide-Théberge à Marieville. Cette dernière n’a qu’un gain à sa fiche en trois sorties.

Les cadets blanchis

À l’occasion du programme double ­présenté samedi à la Polyvalente ­Hyacinthe-Delorme, les cadets se sont ­butés à la meilleure formation de la ­division 2b, l’école Fernand-Séguin. Ils ont été blanchis 36 à 0.

Même si la rencontre débutait sur le coup de 10 h, les visiteurs étaient bien réveillés et n’ont pas tardé à sonner la charge, inscrivant 21 points dès le premier quart.

En retard 29 à 0 au retour de la mi-temps, le Drakkar a contrôlé en bonne partie le temps de possession au troisième quart, alors que le cadran défilait en continu, sans toutefois être en mesure de s’inscrire au ­tableau des points. L’équipe locale a ­accordé un dernier majeur lors du ­quatrième quart.

Il s’agit d’une troisième défaite en autant de matchs pour la formation maskoutaine. Toujours à la recherche d’une première ­victoire cette saison, le Drakkar a rendez-vous avec une autre équipe en quête d’un premier gain, l’école Marcel-Landry, à 10 h dimanche, à la Polyvalente Hyacinthe-­Delorme.

image