4 juin 2020
Nouveaux cas dans la région
Une hausse marquée à travers la MRC
Par: Maxime Prévost Durand

Pas moins de 74 nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés en une semaine au bilan de la MRC des Maskoutains, qui atteint maintenant 366 cas, selon les chiffres disponibles au moment de mettre sous presse, datant de mardi. Une hausse importante en partie attribuable à un rattrapage dans la saisie de données de la Direction de santé publique (DSP) de la Montérégie, mais aussi à une « réelle progression des taux d’infection dans la MRC des Maskoutains ».

Publicité
Activer le son

La DSP de la Montérégie avait fait savoir vendredi dernier, le 29 mai, que son équipe avait « travaillé d’arrache-pied pour rattraper les délais de saisie dans le système de compilation des cas, ce qui a laissé croire que les cas avaient augmenté rapidement dans les derniers jours » et que « dans les faits, le nombre de nouveaux cas est assez stable depuis une semaine [en Montérégie] ». Or, la situation dans la région de Saint-Hyacinthe semble tout de même préoccupante.

Parmi les 74 nouveaux cas recensés entre le 26 mai et le 2 juin, 47 cas ont été détectés au cours de cette période, a rapporté la DSP de la Montérégie dans un communiqué émis hier après-midi, mercredi, où elle invite les Maskoutains à rester vigilants. Cela laisse sous-entendre que les 27 cas supplémentaires ajoutés au bilan dans les derniers jours dataient de plus longtemps, en lien avec le rattrapage orchestré dans le système de compilation des cas.

Néanmoins, la santé publique a souligné que la MRC des Maskoutains présente le deuxième taux le plus élevé de nouveaux cas en Montérégie dans la dernière semaine, avec 9 % des 530 nouvelles personnes ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Plusieurs facteurs ont pu contribuer à cette hausse, a indiqué la directrice de santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier. « Avec la réouverture de plusieurs milieux de travail, dont les commerces, ainsi que celle des écoles et des services de garde, nous nous attendions à ce qu’il y ait de la transmission dans certains milieux. Toutefois, l’augmentation de cas que nous observons à Saint-Hyacinthe nous incite à demander à la population de redoubler d’ardeur pour éviter que l’infection se propage davantage dans la communauté.

La députée provinciale de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, avait elle-même lancé un appel à la vigilance auprès de la population dans les derniers jours après avoir constaté cette hausse, qui « démontre que la MRC des Maskoutains est loin d’être épargnée par le nouveau coronavirus ».

« On ne doit pas lâcher nos efforts! C’est important d’être aussi rigoureux collectivement qu’au début de la pandémie, a souligné Mme Soucy. Je sais que ce n’est pas facile, mais personne ne souhaite revenir en arrière, en perdant les gains que nous venons de faire avec le déconfinement. […] En étant disciplinés et en travaillant tous ensemble, nous continuerons d’avancer pour traverser cette crise et retourner à une vie normale. »

En date de mardi, Saint-Hyacinthe comptabilisait 273 cas, une augmentation presque identique à la semaine précédente avec 53 nouveaux cas confirmés en seulement quelques jours. À Saint-Pie, ce chiffre s’élevait à 20 cas, tandis qu’à Sainte-Madeleine, on en comptait 15, à Sainte-Hélène 12 et à Saint-Liboire 10. Les municipalités de Saint-Damase et Saint-Dominique affichaient un bilan identique de neuf cas, puis La Présentation et Saint-Valérien en recensaient respectivement cinq et six.

image