24 janvier 2013
Championnat du monde junior de ringuette
Une Liboiroise remporte l’or avec Équipe Canada Est
Par: Maxime Prévost Durand
Émilie P. Bélanger, de Saint-Liboire, est revenue du Championnat du monde junior de ringuette avec une médaille d'or au cou alors qu'elle s'est alignée avec Équipe Canada Est.

Émilie P. Bélanger, de Saint-Liboire, est revenue du Championnat du monde junior de ringuette avec une médaille d'or au cou alors qu'elle s'est alignée avec Équipe Canada Est.

Alors que les regards étaient tous tournés vers la Russie pour le Championnat du monde junior de hockey durant la période des Fêtes, un championnat semblable se déroulait ici même, au Canada, à London, mais cette fois en ringuette. La Liboiroise Émilie P. Bélanger s’est alignée avec Équipe Canada Est et a remporté la médaille d’or.

Aux yeux de la jeune femme de 19 ans, ce tournoi relève d’une grande importance. « C’est comme un rêve devenu réalité pour moi de participer au Championnat du monde junior de ringuette. C’était un objectif que je m’étais fixé de faire partie d’Équipe Canada », raconte Émilie.

Ce n’était que la deuxième fois que ce championnat prenait place dans le monde de la ringuette. La première édition s’était déroulée en 2009, à Prague, en République tchèque. « Le Championnat a lieu à chaque trois ans », explique-t-elle. Six équipes se sont affrontées cette année : Canada Est, Canada Ouest, Russie, États-Unis, France et Finlande.Celle qui porte en temps normal les couleurs du Mission de Montréal dans la Ligue nationale de ringuette avait reçu une lettre d’invitation au camp de sélection d’Équipe Canada Est, tenu en mai dernier à Toronto, après quoi on lui a signifié qu’elle porterait les couleurs du pays.« L’expérience au tournoi a été encore mieux que ce à quoi je m’attendais. C’était plus gros que ce que j’imaginais, je ne pensais pas voir autant de gens dans les estrades. »Par-dessus tout, elle a fait partie de l’équipe qui s’est rendue jusqu’à la grande finale, remportée finalement par Équipe Canada Est contre la Finlande 6 à 2, pour mettre la main sur une médaille d’or.« Avec cette expérience, j’ai appris que lorsqu’on a un but et qu’on fait tout ce qu’on peut pour l’atteindre, on peut y arriver », philosophe Émilie. Le prochain objectif pour l’athlète de Saint-Liboire est de participer au Championnat du monde senior de ringuette en 2016. Et à l’entendre parler, on sait qu’elle fera tout en son possible pour y être.

image