2 mars 2017
9e Défi Futsal
Une Maskoutaine au sein de l’équipe championne
Par: Maxime Prévost Durand
Andréanne Gagné a soulevé le trophée du Défi Futsal pour la première fois avec l’équipe Xtreme ADR. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Andréanne Gagné a soulevé le trophée du Défi Futsal pour la première fois avec l’équipe Xtreme ADR. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une Maskoutaine a été couronnée avec l’équipe Xtreme ADR dimanche après-midi lors de la finale féminine de la 9e édition du Défi Futsal. Andréanne Gagné a marqué le premier but de sa formation dans une victoire de 3 à 1 face à l’équipe Poufsouffle, lui permettant de mettre la main sur un premier titre au Défi Futsal.

Publicité
Activer le son

« Ce n’est pas la première fois que je participe au tournoi, mais c’est la première fois que je le remporte », a-t-elle indiqué au COURRIER. Après une défaite en tirs de barrage face à Garneau en entrée de tournoi, Xtreme ADR a connu un parcours parfait jusqu’au titre.

Andréanne Gagné a inscrit le but égalisateur en finale après que Poufsouffle ait pris les devants plus tôt dans la rencontre. « J’ai marqué en toute fin de première demie, ça nous a permis de prendre le momentum en début de deuxième demie et on a marqué deux buts rapides. »

Les succès de son équipe ne sont que la continuité d’une saison riche en victoires. « On a fini première au classement dans notre saison en PLFQ (Première ligue de Futsal du Québec) dans la région de Montréal », a poursuivi Andréanne, qui s’aligne avec cette équipe pour une première année. Xtreme ADR entamera son parcours en Coupe du Québec dès la semaine prochaine lors de la présentation des quarts de finale.

Parmi les autres performances à souligner au Défi Futsal, le FC Saint-Hyacinthe s’est faufilé jusqu’en demi-finale de la classe senior élite. La formation maskoutaine a toutefois plié bagage face aux éventuels champions, le FC Sporting Outlaws, l’équipe qui trône au premier rang de la section Grand Montréal de la PLFQ. La classe senior compétition a aussi couronné une équipe du FC Sporting Outlaws, invaincue dans le tournoi.

Moins d’équipes que prévu

Le Défi Futsal s’attendait à recevoir tout près de 72 équipes pour sa 9e édition. Finalement, à peine 42 formations ont été en compétition les 25 et 26 février. Comment expliquer une si grande différence?

Plusieurs équipes de la Première ligue de Futsal du Québec n’ont pas pu se libérer en raison de la tenue des premières rondes de la Coupe Québec au cours de cette même fin de semaine, a expliqué au COURRIER André Cournoyer, responsable du tournoi.

Des clubs de l’Ontario ont aussi dû faire un choix en raison de la présentation de la première Coupe Ontario, si bien qu’une seule équipe de cette province était en compétition, dans la classe féminine. Au cours des quatre dernières éditions, une formation torontoise avait été couronnée dans la catégorie la plus relevée.

Pour éviter que pareille situation ne se répète l’an prochain, l’organisation du Défi Futsal évalue déjà la possibilité de déplacer le tournoi dans le calendrier des compétitions.

image