26 février 2015
Une Maskoutaine perd la vie dans un accident de motoneige
Par: Maxime Prévost Durand
Une motoneigiste de Saint-Hyacinthe est décédée dans un accident impliquant une voiture.  Photo Éric Beaupré

Une motoneigiste de Saint-Hyacinthe est décédée dans un accident impliquant une voiture. Photo Éric Beaupré

La Maskoutaine avait participé au rallye Trophée Roses des sables en 2013.  Photo blogue La Freyja des Sables

La Maskoutaine avait participé au rallye Trophée Roses des sables en 2013. Photo blogue La Freyja des Sables

Une Maskoutaine de 47 ans est décédée samedi dans un tragique accident de motoneige sur la route 139, à Roxton Falls.

Publicité
Activer le son

Lyne Tourigny n’a eu aucune chance lorsque sa motoneige et un véhicule circulant sur la route 139 sont entrés en collision.

Selon la Sûreté du Québec, elle tentait de traverser la route à l’endroit désigné pour les motoneiges, à l’intersection d’un sentier balisé, au moment de l’impact. Son décès a été constaté au Centre hospitalier de Granby.

La route 139 a été complètement fermée à la circulation pendant près de trois heures en fin d’après-midi pour permettre aux enquêteurs d’analyser la scène. La limite de vitesse est fixée à 70 km/h à cet endroit.

« Est-ce que la motoneigiste a omis de s’assurer de l’absence de danger? A-t-elle été éblouie ou victime d’une distraction? C’est ce qu’on tente de comprendre, a indiqué Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ. On sait toutefois qu’il n’y a pas d’élément criminel. »

Les deux occupants de la voiture impliquée dans l’accident ont été transportés à l’hôpital, victimes d’un choc nerveux. Ils n’auraient pas subi d’autres blessures.

Au moment de la collision, la Maskoutaine était en randonnée avec d’autres motoneigistes, qui ont vu la tragédie se dérouler sous leurs yeux.

Roses des sables

En octobre 2013, Lyne Tourigny, qui était experte-conseil chez la Coop Comax, avait pris part au rallye Trophée Roses des sables, un rallye tout féminin présenté depuis une quinzaine d’années dans les déserts du Maroc.

Elle avait participé à l’épreuve en solo, comme seulement sept autres courageuses inscrites dans le volet « quad » ou « quatre roues ».

« C’est avec le coeur gros et gonflé de fierté que j’ai traversé l’arche de l’arrivée », écrivait-elle sur son blogue après la dernière étape du rallye. « L’expérience est absolument inimaginable et inoubliable. »

Sur ce même blogue, elle était décrite comme une femme de défis et d’aventures.

image