19 décembre 2013
Une mère accusée de tentative de meurtre sur sa fille de quatre ans
Par: Maxime Prévost Durand

Une femme de 28 ans a comparu au Palais de Justice de Saint-Hyacinthe le 13 décembre, où elle a été accusée de tentative de meurtre et de voie de fait grave sur sa fille de quatre ans. Elle a été libérée, mais doit respecter plusieurs conditions, dont celle de ne pas se trouver en présence physique de sa fille, de consulter un psychiatre et de suivre une thérapie.

Les faits se seraient produits à Saint-Hyacinthe il y a quelques semaines déjà. Cette mère, une infirmière auxiliaire de métier, aurait injecté une dose d’insuline à sa fille âgée de quatre ans afin de mettre fin à ses jours.

L’insuline est une hormone utilisée notamment dans le traitement du diabète. L’accusée se serait procuré une importante dose de cette substance dans le but d’empoisonner sa fille, selon les informations recueillies auprès des policiers. La SQ aurait été mise au parfum de l’histoire quelques jours plus tard lorsqu’une personne les a informés qu’une dame se trouvait en détresse psychologique. Le 12 décembre, elle a été arrêtée par les policiers et a comparu le lendemain.La fillette est en sécurité et se porte bien. Elle a été prise en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Puisque la victime est mineure, il nous est interdit de divulguer le nom de l’accus��e puisqu’il pourrait permettre d’identifier la jeune fille.L’accusée serait de retour au Palais de Justice de Saint-Hyacinthe le 28 janvier.

image