2 novembre 2017
Une mère donne naissance chez Walmart
Par: Maxime Prévost Durand
La mère, Annick Lepage Pichette, affichait une forme resplendissante en compagnie de la petite Séphora-Océane, deux jours après son accouchement précipité au Walmart de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La mère, Annick Lepage Pichette, affichait une forme resplendissante en compagnie de la petite Séphora-Océane, deux jours après son accouchement précipité au Walmart de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Ces employées de Walmart ont tout fait pour aider la jeune maman qui donnait naissance en plein magasin. À l'avant, on retrouve Manon Lamoureux, Lynda Leblanc, Annie Frégeau et Chantale Thériault, puis à l'arrière Diane Masse, Ninon Meunier et Katia Ferland. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Ces employées de Walmart ont tout fait pour aider la jeune maman qui donnait naissance en plein magasin. À l'avant, on retrouve Manon Lamoureux, Lynda Leblanc, Annie Frégeau et Chantale Thériault, puis à l'arrière Diane Masse, Ninon Meunier et Katia Ferland. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Une jeune mère de 23 ans, Annick Lepage Pichette, a eu toute une surprise en donnant naissance à son deuxième enfant dans les allées du Walmart, à Saint-Hyacinthe, lundi matin. En moins de 15 minutes, la petite Séphora-Océane voyait le jour.

Publicité
Activer le son

Les paramédics venaient tout juste d’arriver sur place que l’enfant était déjà complètement sorti du ventre de la mère. « Ils sont arrivés juste au bon moment. J’ai perdu mes eaux en même temps qu’elle sortait et elle tirait plus sur le bleu que sur le rose au début. Ils ont enlevé les sécrétions et lui ont mis un masque d’oxygène », raconte Mme Lepage Pichette, rencontrée à l’hôpital Honoré-Mercier, où elle a été conduite après son accouchement. La jeune femme, qui réside à Massueville, faisait quelques emplettes avec sa fille aînée, son conjoint, sa belle-mère et la mère de celle-ci lorsqu’elle a commencé à avoir des contractions plus soutenues. « Je ne m’attendais pas à accoucher déjà, ma date était prévue pour le 5 novembre », soutient-elle. En arrivant près des caisses, elle a commencé à se sentir mal et les contractions ont rapidement accéléré. Des employées du Walmart ont fait ni une ni deux et ont déclenché un code blanc, lancé pour venir en aide à une personne qui a besoin d’assistance. Le 911 a été signalé au même moment. Voyant qu’il allait être impossible d’attendre l’arrivée de l’ambulance, les associés du Walmart ont transformé une partie du rayon pour femmes en salle d’accouchement. « J’étais au téléphone avec le 911 et ils nous ont demandé de coucher la dame par terre. On est allé chercher des couvertures et des oreillers pour l’installer », explique Annie Frégeau, l’une des employées témoins de l’accouchement. Pour cacher la scène des yeux des clients, des employées tenaient des draps afin d’offrir une certaine intimité à la mère. « À ce moment, on ne le réalise pas, ajoute la mère. Tout ce qu’on veut, c’est que le bébé sorte. Mais je suis contente parce que les gens ont été assez respectueux. » Lorsque les premiers pleurs ont été entendus, les gens présents ont applaudi l’intervention. Mercredi matin, la maman et la petite Séphora-Océane attendaient leur congé de l’hôpital pour aller retrouver le papa, Jean-Christophe B.-Gilbert, la grande soeur de deux ans et la demi-soeur de quatre ans à la maison.

image