5 janvier 2017
Sur la route 235 à Saint-Jude
Une mère et son fils perdent la vie dans une collision frontale
Par: Maxime Prévost Durand
Une mère et son fils perdent la vie dans une collision frontale

Une mère et son fils perdent la vie dans une collision frontale

Thomas Bourgeois-Laganière, 16 ans, et sa mère, Ludivine Laganière, 40 ans, de Saint-Bernard-de-Michaudville, ont perdu la vie dans un accident survenu mardi soir sur la route 235 à Saint-Jude. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Thomas Bourgeois-Laganière, 16 ans, et sa mère, Ludivine Laganière, 40 ans, de Saint-Bernard-de-Michaudville, ont perdu la vie dans un accident survenu mardi soir sur la route 235 à Saint-Jude. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’émotion était à son comble mercredi matin lors de la partie des Riverains de Saint-Hyacinthe midget A, au Tournoi de hockey international midget de Drummondville. La veille, un joueur de l’équipe et sa mère sont décédés tragiquement dans un accident de la route, à Saint-Jude.

Publicité
Activer le son

Thomas Bourgeois-Laganière, 16 ans, et sa mère, Ludivine Laganière, 40 ans, de Saint-Bernard-de-Michaudville, ont perdu la vie après que la voiture dans laquelle ils prenaient place ait percuté un véhicule utilitaire sport qui arrivait en sens inverse, sur la route 235.

La conductrice aurait perdu la maîtrise de sa voiture à la sortie d’une courbe, probablement en raison de conditions routières glissantes occasionnées par les précipitations de pluie verglaçante au cours de la journée de mardi. Le véhicule s’est retrouvé dans la voie inverse, où le VUS arrivait au même moment. L’impact a été inévitable. Des passants ont réussi à extirper la conductrice du véhicule, mais les pinces de désincarcération du Service de sécurité incendie de Saint-Jude ont été nécessaires pour sortir le jeune homme. Leur décès a été constaté à l’hôpital.

Un adulte et trois enfants se trouvaient à bord du VUS, mais aucun d’eux n’aurait été blessé sérieusement, selon les autorités.

La route 235 a été fermée durant plus de cinq heures entre les rangs Sainte-Rose et Salvail Sud, avant d’être rouverte vers minuit. Des enquêteurs en scène de collision de la Sûreté du Québec se sont rendus sur place afin de mieux comprendre les circonstances qui ont mené à la perte de contrôle. 

Un amoureux du hockey

Comme plusieurs garçons de son âge, Thomas était un amoureux du hockey. Quelques heures avant l’accident fatal, il s’alignait avec les Riverains de Saint-Hyacinthe midget A dans le cadre de la première partie de leur parcours au Tournoi international de hockey midget de Drummondville. Mercredi matin, les Riverains devaient toutefois poursuivre leur route sans leur coéquipier, une dure épreuve pour tous les joueurs et entraîneurs de l’équipe.

Des joueurs ont proposé qu’une minute de silence soit observée à sa mémoire avant la partie contre les Rockies de Bromont, ce qui a été fait après la lecture d’un hommage composé par l’entraîneur Patrice Matte et des joueurs. Au terme de la rencontre, perdue par les Maskoutains 4 à 3, le titre de joueur du match a été décerné à Thomas. Tous les joueurs se sont ensuite réunis au centre de la glace et ont levé les bras dans les airs pour saluer leur ami.

Même si l’adolescent défendait à l’origine les couleurs des Cascades de Saint-Hyacinthe en classe midget B, il agissait très souvent comme réserviste pour les Riverains, si bien qu’il était devenu un joueur à part entière des deux équipes. « C’était un passionné de sport. Il était intense sur la glace, c’était un très bon joueur », soutient l’entraîneur des Riverains, Patrice Matte.

Le retour en classe se fera aussi sans leur camarade pour plusieurs élèves de l’école Casavant. Le directeur Sylvain Fugère s’est d’ailleurs dit attristé par cette mauvaise nouvelle au lendemain de l’accident. « La mort d’un jeune adolescent est toujours d’une grande tristesse. À cet âge, c’est beaucoup trop jeune pour mourir », a-t-il témoigné, offrant ses sympathies à la famille et aux amis éprouvés par la perte de deux êtres chers.

La mère, Ludivine Laganière, était bien connue à Saint-Bernard-de-Michaudville, où elle était impliquée dans différentes activités depuis plusieurs années. Elle a notamment fait partie du comité qui a lancé le Festival de musique traditionnel, en plus de s’impliquer régulièrement auprès de l’OTJ de Saint-Bernard. Elle a aussi lancé le traditionnel rallye automobile de l’Halloween de la municipalité, en plus de travailler quelque temps à la Maison des jeunes des Quatre-Vents, à Saint-Jude.

image