18 avril 2019
Une nouvelle DG à la Médiathèque maskoutaine
Par: Maxime Prévost Durand

Louise Struthers, nouvelle directrice générale de la Médiathèque maskoutaine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sans directeur général depuis la démission d’Yves Tanguay en décembre, la Médiathèque maskoutaine vient d’annoncer que Louise Struthers prendra les rênes de l’organisation. Celle-ci est entrée en poste le 27 mars, selon le communiqué officiel.

publicité

Détentrice d’une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information, Louise Struthers compte une dizaine d’années d’expérience en tant que gestionnaire, ainsi qu’un parcours professionnel comme bibliothécaire. Ces expériences « lui ont permis d’acquérir de solides compétences inhérentes à [la] fonction » de directrice générale, peut-on lire dans cet envoi aux médias.

« Nous sommes heureux d’accueillir Mme Struthers au sein de la grande famille de la Médiathèque maskoutaine, a commenté la présidente Caroline Robert. Par sa rigueur, sa grande capacité d’analyse, son professionnalisme et son esprit d’équipe, elle saura relever de multiples défis pour faire évoluer notre Médiathèque vers la Bibliothèque du 21e siècle. »

Cette nomination survient alors que le projet d’une nouvelle bibliothèque, laquelle est estimée à plus de 25 M$, continue de cheminer. À l’automne, des consultations avaient eu lieu afin d’inviter les gens du milieu culturel et institutionnel, de même que les résidents maskoutains, à partager leur vision de la prochaine bibliothèque. Celle-ci doit intégrer la bâtisse où logeait jusqu’à tout récemment la Fédération des caisses Desjardins, au coin des rues Girouard Ouest et Bourdages Nord, au centre-ville de Saint-Hyacinthe. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet de Pôle culturel, qui projette de regrouper à une même intersection la bibliothèque, un musée régional, Expression, centre d’exposition et le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe.

Mme Struthers succède ainsi à Yves Tanguay, qui avait démissionné le 3 décembre dernier, à la surprise du conseil d’administration. À l’emploi de la Médiathèque depuis 2002, il avait quitté ses fonctions pour être nommé quelques semaines plus tard à titre de directeur général et secrétaire-trésorier de la municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton.

image