22 septembre 2011
Fruit d'une initiative de Hockey Québec et du RSEQ
Une nouvelle équipe de hockey intègre les rangs du CAG
Par: Maxime Desroches
Benoit Lamothe-Michaud, entraîneur, Benoit Lussier, responsable du sport étudiant, et Simon Desautels, responsable du progamme hockey.

Benoit Lamothe-Michaud, entraîneur, Benoit Lussier, responsable du sport étudiant, et Simon Desautels, responsable du progamme hockey.

Le Collège Antoine-Girouard ajoutera cet automne une nouvelle formation à sa structure intégrée de hockey. Une équipe juvénile de première division 1, constituée majoritairement d’étudiants finissants, verra le jour dans le cadre d’une nouvelle ligue composée de 17 écoles de partout au Québec.

Publicité
Activer le son

Cette initiative, fruit d’une collaboration entre Hockey Québec et le Réseau du sport étudiant du Québec, tend à montrer les intentions des dirigeants du hockey québécois de laisser plus de place à notre sport national en milieu scolaire, selon Simon Desautels, responsable du programme hockey au CAG.

« Lorsque les jeunes atteignent 17 ans, leur réalité est souvent différente. Ils entrent au Cégep et leur horaire est plus chargé. Leurs objectifs ne sont plus les mêmes que leurs coéquipiers de 15 et 16 ans », estime-t-il.

Fini les contraintes territoriales

Les 19 joueurs qui représenteront les Gaulois, habitués depuis plusieurs années à s’affronter en raison des critères territoriaux du hockey civil — l’équipe comprend des hockeyeurs de Saint-Hyacinthe, Saint-Basile, Sorel, Beloeil, Sainte-Julie, Saint-Bruno et Saint-Amable — auront la chance de porter les mêmes couleurs pour une première fois en milieu scolaire.

« Il s’agit d’une belle offre de service pour nos finissants. Ça cadre aussi très bien avec notre structure intégrée du midget espoir », affirme pour sa part l’entraîneur-chef des nouveaux Gaulois, Benoit Lamothe-Michaud, qui entame cet automne sa cinquième année au CAG.

Période de rodage

Bien que la ligue n’en soit qu’au stade de la période d’essai, on évalue que le calibre de jeu devrait être comparable à celui du midget BB. La division Montérégie, dans laquelle évolueront les Maskoutains, est aussi composée de l’École La Magdelaine (La Prairie), du Collège Charles-Lemoyne (Longueuil), de la Polyvalente Marcel-Landry (Iberville), de l’École Massey-Vanier (Cowansville) et de l’École Fernand-Lefebvre (Sorel-Tracy).

Si les résultats des premières saisons de la ligue sont satisfaisants, il ne faudrait pas se surprendre que le modèle soit transposé aux niveaux benjamin et cadet. Pour l’année scolaire qui débute, le CAG compte déjà près de 300 hockeyeurs dans ses rangs.« L’expérience que vont vivre les jeunes va être différente de celle du hockey mineur, à commencer par les heures des pratiques et des matchs (les activités de l’équipe auront lieu majoritairement en semaine). C’est une belle opportunité pour les étudiants du CAG de représenter leur école. Il y a tout un sentiment de fierté qui s’y rattache », conclut Simon Desautels.

image