27 août 2015
Galerie O en art
Une nouvelle exposition de groupe
Par: Sarah Daoust Braun
La propriétaire de la Galerie O en art, Manon Tétreault, organise une exposition de groupe, ­réunissant les artistes Robert Roy, Bernard Proulx, Yves Ayotte, Marie-Andrée Béliveau, Mina Hedayat et Anne Drouin, qui a lieu du 27 au 29 août. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La propriétaire de la Galerie O en art, Manon Tétreault, organise une exposition de groupe, ­réunissant les artistes Robert Roy, Bernard Proulx, Yves Ayotte, Marie-Andrée Béliveau, Mina Hedayat et Anne Drouin, qui a lieu du 27 au 29 août. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après avoir combattu un cancer l’année dernière, l’artiste-peintre et ­propriétaire de la Galerie O en art, Manon Tétreault, marque son retour avec une toute nouvelle exposition de groupe. Cette dernière ainsi que six autres ­artistes présenteront une série d’oeuvres lors de l’exposition qui se tiendra du 27 au 29 août au 1191, rue des Cascades à Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

« Je rembarque dans mes souliers, je suis très heureuse d’être ici.

C’est vraiment important pour moi de faire une exposition de groupe et de dire à tout le monde que je suis de retour », confie Manon Tétreault.

Les visiteurs pourront admirer les ­tableaux d’art figuratif de plusieurs ­artistes qui exposaient déjà à la galerie, comme Yves Ayotte, Robert Roy, Marie-Andrée Béliveau et Bernard Proulx. Des toiles d’Anne Drouin et de Mina Hedayat seront également présentées.

« Par exemple, les oeuvres de Marie-­Andrée Béliveau sont magnifiques. Elle fait des moutons et des chevaux. C’est ­hyper fluide, tout en douceur, avec une joie de vivre extraordinaire. Elle-même a une galerie d’art à Saint-Sauveur », ­souligne Mme Tétreault.

La Maskoutaine n’est pas en reste puisqu’elle aussi exposera des tableaux de sa nouvelle collection, qui s’articule autour du thème de la musique. « Avec ce que j’ai vécu, je suis très heureuse d’avoir une deuxième chance. Je suis une ­amoureuse de la vie et la musique ­embellit ma vie. J’avais le goût de ­l’interpréter à ma façon et d’en faire part aux gens qui ont peut-être été touchés par toutes sortes d’événements », explique-t-elle. Ses oeuvres, peintes à la spatule, montrent entre autres des musiciens comme un violoncelliste ou un guitariste. « J’y vais de façon très expressionniste, je ne donne pas trop de détails, je vais à ­l’essentiel », ajoute-t-elle.

Manon Tétreault, qui donne aussi des cours d’art à sa galerie, souhaite que Saint-Hyacinthe devienne un jour la « ville des arts » au Québec. Selon elle, il n’y a pas assez de galeries d’art dans la ­municipalité. « Il y a tellement d’artistes. Personne ne pourrait se marcher sur les pieds. Même s’il y avait 12 ou 100 galeries, cela attirerait du monde. Ça pourrait être ­l’effervescence dans la ville au niveau de la culture, des arts visuels », croit ­l’artiste-peintre active depuis 20 ans.

En attendant que ce voeu se concrétise, on pourra visiter l’exposition de groupe à la Galerie O en art du 27 au 29 août de 10 h à 18 h. Le vernissage, en compagnie des artistes, aura lieu le 27 août de 17 h à 20 h.

image