30 novembre 2017
Une nouvelle juge
Par: Maxime Prévost Durand

Une nouvelle juge résidente au Palais de justice de Saint-Hyacinthe a été nommée pour combler un poste laissé vacant par un départ à la retraite. Annick Bergeron succèdera à la juge Viviane Primeau, qui siègeait chez nous depuis une douzaine d’années.

Publicité
Activer le son

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Mme Bergeron siègera principalement à la Chambre de la jeunesse. Admise au Barreau en 2001, elle a débuté sa carrière en pratique privée avant de devenir en 2008 avocate et chef du contentieux au Centre jeunesse de la Montérégie. Depuis 2013, elle occupait le poste de coordonnatrice des affaires juridiques au CISSS de Montérégie-Est. Celle qu’elle remplace, Viviane Primeau, a été juge pendant plus de 15 ans. Elle avait été nommée résidente du côté de Montréal en 2002 avant d’être transférée à Saint-Hyacinthe en 2005. Au cours des derniers mois, elle est notamment la juge qui a entendu la cause des deux jeunes de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme impliqués dans une histoire de complot de viol et de menaces de mort.
Outre la nouvelle juge Bergeron, laquelle sera assermentée prochainement, trois autres juges sont résidents au Palais de justice de Saint-Hyacinthe, soit Gilles Charpentier, Marc-Nicolas Foucault et Suzanne Paradis.M-P.D.

image