14 mai 2015
Une nouvelle vitrine pour les artistes d’ici
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Lors de l’inauguration officielle du 7 mai, trois expositions collectives se tenaient ­simultanément au centre-ville. En plus de celle dans les locaux du 1855, la députée fédérale de ­Saint-Hyacinthe-Bagot, Marie-Claude Morin, et la députée provinciale de Saint-Hyacinthe, Chantale Soucy, accueillaient dans leurs bureaux de nombreuses oeuvres d’art. Le 1855, à la fois une galerie d’art et un lieu de diffusion culturelle, a officiellement inauguré ses locaux au centre-ville de Saint-Hyacinthe, soit au 1855, rue des Cascades. Cet endroit a pour ­mission de favoriser l’émergence d’artistes de la région en offrant un espace de diffusion et de promotion pour l’ensemble de la communauté. En plus des arts visuels, des spectacles ­musicaux, des conférences, des ateliers et de l’improvisation font partie de la ­programmation. De gauche à droite : Andréanne Rioux (ateliers MulticréAction), Jeannot Caron et Victor ­Varacalli, trois des artisans du 1855.Photo François Larivière | Le Courrier ©

image