11 octobre 2012
Un député au pouvoir
Une opportunité pour Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier

Après neuf années passées sur les banquettes de l’opposition, la région de Saint-Hyacinthe a maintenant la chance d’influencer les décisions gouvernementales.

Publicité
Activer le son

Après neuf années passées sur les banquettes de l’opposition, la région de Saint-Hyacinthe a maintenant la chance d’influencer les décisions gouvernementales.

Sans vouloir créer d’attentes irréalistes, il est néanmoins légitime d’espérer, au minimum, une continuité dans le soutien et les investissements du gouvernement du Québec. Au cours de ses trois mandats, le gouvernement libéral a clairement favorisé le développement économique et l’amélioration des infrastructures de notre région. On peut rappeler, par exemple, les contributions annoncées pour le traitement des matières organiques à l’usine de biométhanisation, pour la construction d’un nouveau pavillon sur le site de l’Exposition agricole ou pour la modernisation de la Médiathèque maskoutaine. De plus, nous profitons tous des bienfaits de la réhabilitation de l’Hôpital Honoré-Mercier, de l’échangeur Pinard, du développement du campus universitaire et collégial, de l’agrandissement de l’École professionnelle, du terrain de soccer synthétique et du Centre aquatique Desjardins. Mais le travail est loin d’être terminé. L’Union des municipalités du Québec dévoilait dernièrement que les municipalités prévoient investir près de 14 milliards de dollars en infrastructures municipales afin de répondre aux besoins et réduire le déficit d’investissement. À Saint-Hyacinthe, les projets ne sont pas moins nombreux, ni moins coûteux. On a qu’à penser au projet de traverse des voies ferrées sur le boulevard Casavant, à l’aménagement d’une piste cyclable régionale, à la rénovation du Centre des congrès, à l’avènement du train de banlieue… Le succès de toutes ces entreprises est intimement lié à notre capacité d’obtenir un soutien financier de la part des deux paliers de gouvernement. Ainsi, je souhaite que notre député, qui a lui-même siégé à titre de conseiller municipal, s’engage à promouvoir le développement de notre région et les programmes gouvernementaux qui permettront à la Ville de Saint-Hyacinthe et aux municipalités du Québec, de voir enfin la lumière au bout du tunnel. Et sur ces questions, vous pouvez avoir l’assurance, Monsieur le député, de mon entière collaboration.

David Bousquet Conseiller municipal Ville de Saint-Hyacinthe District Sacré-Coeur -30-

image