13 juillet 2017
Tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe
Une participation réduite, mais une réussite totale
Par: Martin Bourassa
Un total de 55 équipes de soccer se sont disputé 97 matchs du 7 au 9 juillet lors du 26e Tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un total de 55 équipes de soccer se sont disputé 97 matchs du 7 au 9 juillet lors du 26e Tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

C’est sous un ciel parfois menaçant, mais une température idéale qu’ont été joués les matchs du week-end. La canicule, ce sera pour l’an prochain!  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

C’est sous un ciel parfois menaçant, mais une température idéale qu’ont été joués les matchs du week-end. La canicule, ce sera pour l’an prochain! Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La 26e édition du Tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe n’a peut-être pas été la plus courue de l’histoire en terme de participation des équipes, mais au niveau de l’organisation et de la qualité du spectacle il n’y a rien à redire.

publicité

Bonne nouvelle, les conditions météorologiques incertaines durant tout le week-end n’ont pas trop perturbé l’horaire des 97 matchs qui ont été disputés sur les terrains de Saint-Hyacinthe du 7 au 9 juillet. Le court déluge du samedi matin n’a pas eu de conséquences trop fâcheuses, exception faite d’un retard d’une heure pour toutes les rencontres qui ont été disputées cette journée-là. La condition des terrains était tout de même excellente, ont souligné les organisateurs, en lançant quelques fleurs en direction du Service de loisirs et des employés de la Ville de Saint-Hyacinthe.

Seul petit bémol, une baisse considérable au niveau des inscriptions. En tout et partout, ce sont 55 équipes des catégories U7 à U17 qui ont été accueillies, dont 29 provenant du FC Saint-Hyacinthe, c’est-à-dire du bassin récréatif local.

C’est une baisse marquée par rapport aux 88 équipes au total, et 53 de la région, accueillies l’an dernier et une baisse encore plus spectaculaire considérant le record absolu de 130 formations atteint par le passé, mais rien de dramatique, juge Nicole Champagne, coordonnatrice des Loisirs St-Joseph et du tournoi. Elle parle de l’édition 2017 comme d’une édition charnière pour notre tournoi national de soccer.

« Nous sommes déçus oui et non, car on s’attendait à une participation réduite cette année considérant les chambardements du côté du soccer à Saint-Hyacinthe (qui a entre autres sonné le glas du regroupement des équipes en fonction des quartiers) et à une baisse de participation généralisée de la pratique du soccer dans les quartiers. Le FC Saint-Hyacinthe ne peut pas nous envoyer ce qu’il n’a pas. Il y a aussi d’autres tournois du côté de Saint-Hubert et de Drummondville durant cette même fin de semaine, alors la concurrence est plus vive », constate Nicole Champagne.

Redoubler d’ardeur

Pas question de baisser les bras pour autant. Le tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe est là pour rester, assure Mme Champagne. « Nous allons faire le bilan et j’ai déjà des propositions à formuler au FC Saint-Hyacinthe. Il faudra aussi redoubler d’efforts au niveau de la promotion et du recrutement des équipes. C’est inconcevable de ne pas attirer davantage d’équipes de la région de Belœil par exemple. Nous n’en avions qu’une cette année », note Mme Champagne, qui vise à ramener la barre autour de la centaine d’équipes compte tenu de la qualité de l’organisation maskoutaine et des infrastructures disponibles.

L’appui soutenu et fidèle des commanditaires est un autre point fort qui permet d’entrevoir l’avenir de cette compétition amicale avec optimisme. La présidence d’honneur de cette 26e édition, présentée par Les Viandes Lacroix, était assurée par Isabelle Parenteau et Martial Bourgeois, de la Rôtisserie Excellence.

Au niveau des résultats à signaler sur le terrain, quelques équipes locales ont remporté les grands honneurs de leur catégorie respective. Ce fut le cas pour le U14 masculin vert, le U12 féminin bleu et le U12 masculin bleu pâle. 

D’autres se sont inclinées en finale comme le U10 féminin et le U10 masculin.

image