8 août 2013
Golf
Une pause méritée pour Valérie Tanguay avant Sherbrooke
Par: Maxime Prévost Durand
Valérie Tanguay représentera le Québec aux Jeux du Canada du 14 au 17 août à Sherbrooke.

Valérie Tanguay représentera le Québec aux Jeux du Canada du 14 au 17 août à Sherbrooke.

Après trois semaines de compétition à un rythme effréné, la golfeuse Valérie Tanguay a bénéficié d’une petite pause dans l’horaire de compétition cette semaine afin de recharger ses batteries à la veille de sa participation aux Jeux du Canada.

publicité

De retour de Pickering, en Ontario, où s’est déroulé la semaine dernière le Championnat canadien junior féminin, la Maskoutaine a profité de cette pause pour lever le pied de l’accélérateur. Les deux semaines précédentes, elle avait remporté le Championnat québécois junior en plus de participer au Championnat canadien amateur.

« La fatigue commençait à se faire sentir après trois semaines consécutives à jouer de gros tournois sans répit. On se lève à 5 h, on va jouer notre ronde, on soupe vers 18 h et après, c’est dodo. Ce sont de grosses journées. Cette semaine, je peux relaxer un peu », a-t-elle dit lorsque rejointe par LE COURRIER lundi après-midi.Le Championnat canadien junior a été particulièrement ardu, avec un terrain d’une difficulté très élevée. « Le terrain était vraiment, vraiment très difficile, souligne-t-elle. Sûrement le plus difficile sur lequel j’ai joué. » Il s’agit du Cherry Downs Golf and Country Club de Pickering, en Ontario.Les pointages parlent d’eux-mêmes et confirment les propos de Tanguay. La Maskoutaine a terminé au 18 e rang, à égalité avec deux autres golfeuses, avec un pointage final de + 39. Seule la gagnante, une joueuse venue du Texas, a joué sous la normale, avec un pointage de – 5. Sa plus proche poursuivante, l’Ontarienne Brooke Henderson, a terminé à + 9.« La coupure après les deux premières rondes s’est faite à + 33. Habituellement, elle se fait à + 20 environ », indique Valérie pour illustrer la difficulté du terrain. « Le corridor était serré, les verts étaient ultra rapides en plus d’avoir une élévation. La balle devait aller du bon côté sinon tu te retrouvais automatiquement à faire un boguey, un double boguey ou même un triple boguey. »Une semaine auparavant, du 23 au 26 juillet, la golfeuse de 18 ans a participé au Championnat canadien amateur féminin disputé au Club de golf de Beloeil. En compétition contre les meilleures golfeuses du pays, tous âges confondus, Tanguay a terminé au 49 e rang après les quatre rondes, avec un pointage de + 23.Après une ronde de 81 pour entamer le championnat, la Maskoutaine s’est reprise de belle façon afin d’éviter la coupure en remettant une carte de 74 sur la normale 71 de Beloeil lors de la deuxième ronde.

Cap sur Sherbrooke

La prochaine étape d’un été fort chargé pour Valérie Tanguay sera sa participation aux Jeux du Canada à Sherbrooke avec Équipe Québec. Le tournoi de golf débutera le 14 août et se terminera le 17 août sur le parcours du Club de golf de Milby.

« J’ai hâte d’aller jouer aux Jeux du Canada. J’y ai joué une ronde pour la première fois hier, a-t-elle mentionné dans un entretien téléphonique lundi. Je n’avais pas d’attentes particulières à l’approche du Championnat canadien junior, mais pour les Jeux du Canada, je vise au moins un podium et même une médaille d’or avec Équipe Québec. »Elle redoute particulièrement la Colombie-Britannique et l’Ontario, deux des provinces offrant le plus grand talent canadien en golf, mais demeure confiante quant aux chances du Québec de l’emporter.Il s’agira de la première participation de l’athlète de Saint-Hyacinthe aux Jeux du Canada. « Ce sera une belle expérience. En plus, ça se déroule au Québec, mes parents pourront ainsi venir me voir. J’arriverai là-bas le 10 août, alors que la compétition ne commence que le 14, donc j’aurai l’occasion d’aller voir d’autres sports. J’ai très hâte de vivre cette expérience. »

image