1 mars 2018
Accusé d’attouchements sexuels sur un mineur 
Une peine de 14 mois suggérée pour Luc Lalonde
Par: Maxime Prévost Durand

Les avocats de la Couronne et de la Défense ont présenté, vendredi dernier, une suggestion commune pour que Luc Lalonde purge une peine de 14 mois. Cet ancien employé municipal, aujourd’hui âgé de 64 ans, avait plaidé coupable à deux chefs d’incitation à des contacts sexuels et d’attouchements sexuels sur un enfant de moins de 14 ans.

Publicité
Activer le son

Le juge Marc-Nicolas Foucault prononcera la peine seulement demain, vendredi, au Palais de justice de Saint-Hyacinthe. Le délai permettra la prise en charge d’une personne handicapée dont Luc Lalonde était le tuteur.

Dans la suggestion commune présentée par Me Luc Simard, de la Défense, et Me Marie-Claude Morin, de la Couronne, une période de probation dont la durée reste à être déterminée suivrait la période de détention.

À la fin août, un rapport présentenciel et un rapport sexologique avaient été exigés par les deux parties.

Au départ, sept chefs d’accusation avaient été déposés contre lui. Des discussions entre les avocats avaient permis de réduire cette liste à seulement deux chefs avant que Luc Lalonde ne plaide coupable.

Depuis le début des procédures, le sexagénaire est en liberté sous certaines conditions.

Luc Lalonde est surtout connu du milieu maskoutain pour avoir été le coordonnateur à la circulation du Service des travaux publics pendant une dizaine d’années en plus d’avoir été superviseur au sein du Service de la sécurité publique. Il s’était aussi longtemps impliqué au sein de la communauté sportive, notamment au hockey et au golf. 

image