9 août 2012
Une place sous le soleil avec Annie Comtois
Par: Le Courrier
Annie Comtois présentera ses compositions dans le cadre d'un spectacle au Zaricot le samedi 18 août à 20 h.

Annie Comtois présentera ses compositions dans le cadre d'un spectacle au Zaricot le samedi 18 août à 20 h.

Auteure-compositrice-interprète, Annie Comtois n’a pas ménagé ses efforts pour enregistrer ses propres compositions. Amoureuse du soleil et grande voyageuse, la chanteuse qui a grandi à Beloeil présentera ses aires mélodiques aux influences de jazz et de musique du monde le samedi 18 août au Zaricot dès 20 h.

Partie de rien, Annie Comtois savait, déjà vers l’âge de 8 ans, qu’elle voulait devenir chanteuse. À l’âge de 16 ans, lors d’un spectacle à l’école, elle a interprété pour la première fois l’une de ses compositions. Se décrivant de nature plutôt timide, c’est l’emballement de ses camarades, après sa prestation, qui lui a donné son premier coup d’envoi.

« Quand je suis entrée dans la classe, à la suite de ma représentation, tous les élèves connaissaient ma chanson par coeur. Cela m’avait donné des frissons! Et ce petit moment magique m’a beaucoup aidée à persévérer et à avoir confiance en moi », relate Annie Comtois.Vers l’âge de 18 ans, elle a ensuite enfilé des prestations partout où elle pouvait se produire. En 2008, l’auteure-compositrice-interprète signe un premier mini-album de cinq pièces, intitulé Précieuses minutes. Cette carte de visite lui a donné la chance d’offrir plus d’une centaine de représentations et de voyager en Amérique du Nord. Récipiendaire d’une bourse de la Fondation Musicaction en 2010, elle lance un second EP réalisé par Mathieu G. Dandurand (Mes Aïeux, Alfa Rococo) qu’elle intitule Ma place sous le soleil. Ce second album court au genre éclectique contient quatre pièces francophones aux influences de jazz, de samba et de funk et aux rythmes ensoleillés. La chanson Mes souliers est d’ailleurs reprise sur les ondes de radios canadiennes et québécoises, telles qu’Espace Musique et Planète Jazz, mais également aux États-Unis, en Espagne, en Colombie, au Portugal et en Grèce. « Ce sont des chansons qui accrochent un sourire et qui mettent de bonne humeur. Et cela correspond à ma personnalité dynamique. J’aime les rythmes ensoleillés et le contact avec les gens. C’est d’ailleurs le caractère accessible du jazz qui m’a attirée vers ce genre musical », explique-t-elle. Avec plus de 250 représentations dans différents lieux et festivals, la chanteuse travaille maintenant sur un album complet dont la sortie est prévue pour l’automne 2013. Elle présentera d’ailleurs quelques nouvelles pièces lors du spectacle à Saint-Hyacinthe, en plus des chansons tirées de ses deux derniers minis-albums ainsi que quelques reprises, telles que J’entends frapper dans une version revisitée aux aires merengue et légèrement soul. La chanteuse sera accompagnée sur scène d’un guitariste et d’un batteur-percussionniste.

image