20 avril 2017
MRC des Maskoutains
Une Politique de la Famille remodelée
Par: Benoît Lapierre
Raymonde Plamondon, présidente de la Commission de la famille de la MRC des Maskoutains, Élyse Simard, chargée de projet, Francine Morin, préfet de la MRC et la Dre Julie Loslier, directrice de Santé publique de la Montérégie, au moment du dévoilement de la nouvelle Politique de la famille et de développement social de la MRC. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Raymonde Plamondon, présidente de la Commission de la famille de la MRC des Maskoutains, Élyse Simard, chargée de projet, Francine Morin, préfet de la MRC et la Dre Julie Loslier, directrice de Santé publique de la Montérégie, au moment du dévoilement de la nouvelle Politique de la famille et de développement social de la MRC. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Dix ans après l’adoption de sa première Politique de la famille, la MRC des Maskoutains vient de procéder à son remplacement par un outil un peu plus étoffé comportant un nouveau plan d’action régional.

Cette nouvelle mouture de la « Politique de la famille et de développement social » a été dévoilée lors d’une conférence de presse à laquelle assistaient une cinquantaine d’invités, dont plusieurs citoyens ayant pris part au processus de révision.

« La Commission de la famille était prête à relever le défi avec notre chargée de projet, Élyse Simard. Tout au long de la démarche, le citoyen a été au cœur de la réflexion », a déclaré la préfet de la MRC des Maskoutains, Francine Morin.

Elle a souligné que la nouvelle Politique était accompagnée d’une Évaluation d’impact sur la santé qui a été réalisée en collaboration avec la Direction de santé publique de la Montérégie. Cette évaluation, qui a notamment porté sur les aménagements urbains, le logement, le transport collectif et les loisirs, a fait l’objet d’un rapport de 86 pages qui accompagne la nouvelle Politique.

« Nous sommes la première MRC a avoir procédé à une évaluation d’impact sur la santé lors de l’élaboration du plan d’action », a souligné la présidente de la Commission de la famille, Raymonde Plamondon, maire de Saint-Valérien-de-Milton.

La directrice de Santé publique de la Montérégie, Julie Loslier, a mentionné quant à elle qu’il était tout à fait pertinent de doubler la Politique de la famille d’une Évaluation d’impact sur la santé. « Vous savez, les environnements déterminent 60 % de l’état de santé des citoyens », a-t-elle signalé.

Le Plan d’action de la nouvelle Politique cible dix grands champs d’intervention, dont l’habitation, l’aménagement du territoire et l’environnement, le patrimoine et la culture, la communication et l’administration municipale. 

La Politique de la famille, son Plan d’action et le rapport d’évaluation d’impact sur la santé peuvent être consultés sur le site Internet de la MRC des Maskoutains.

image