23 mai 2019
15e édition de Chants de Vielles
Une programmation à la demande générale
Par: Olivier Dénommée

Le grand spectacle incontournable de la 15e édition est sans contredit celui du Cirque Alfonse à l’église de Saint-Antoine, le samedi 29 juin à 16 h. Photo Guillaume Morin

Pour sa 15e édition, le festival Chants de Vielles de Saint-Antoine-sur-Richelieu met le paquet dans sa programmation en allant chercher quelques incontournables de la scène trad, folk et acoustique et en ramenant surtout des artistes qui ont séduit le public au fil des dernières années.

publicité

Le président de Chants de Vielles, Nicolas Boulerice, n’est pas gêné de dévoiler les grandes lignes de la prochaine édition, qui se tiendra exceptionnellement sur quatre jours, du 27 au 30 juin. « Cette année, on a réalisé un sondage internet où le public pouvait voter pour ses artistes préférés parmi ceux qui sont passés à Chants de Vielles. Beaucoup de noms sont revenus souvent et on a concocté notre programmation avec ça. Le résultat est particulièrement beau! »

Parmi la cinquantaine d’artistes qui répondent à l’appel cette année, M. Boulerice en retient plusieurs qui n’ont plus à faire leurs preuves sur une scène. « Ça fait des années qu’on rêvait d’avoir John Doyle, qu’on considère sans exagérer comme le plus grand guitariste irlandais, dans notre programmation. Le hasard a voulu que son trio The Alt soit disponible pendant le festival! » Il faudra aussi surveiller de près la soirée du vendredi qui sera consacrée au trad québécois avec la présence du jeune trio É.T.É. (aux influences tantôt jazz, tantôt classique, tantôt rock progressif), le retour de la formation féminine Gallant tu perds ton temps et de Le Rêve du Diable, qui fête 45 ans d’existence pour l’occasion.

Cirque Alfonse

Chants de Vielles fait les choses en grand cette année et invite pour la première fois du cirque à son festival, et pas n’importe lequel : le Cirque Alfonse de Lanaudière, de réputation internationale, proposera un spectacle grand public le samedi 29 juin à l’église de Saint-Antoine. Au menu, beaucoup d’acrobaties accompagnées par une musique originale aux tendances électro-trad. « C’est un événement unique auquel on convie la population de la région, même ceux qui n’ont pas leur passeport du festival », insiste M. Boulerice. Des billets individuels sont en vente au coût de 20 $, mais les résidents de la Montérégie auront accès à une promotion donnant droit à un rabais via les journaux locaux, indique-t-on.

Parmi les autres spectacles qui ne laisseront pas les festivaliers indifférents, Nicolas Boulerice note aussi la présence du Breton Krismenn, qui mêle trad et musique électronique, Kleztory, une des formations de musique klezmer les plus actives au monde « avec une drive incroyable », assure le responsable de la programmation. À la demande générale, Le Vent du Nord sera aussi de la fête, lui qui a lancé cette année son tout nouvel album Territoire.

Encore du nouveau

Les habitués du festival remarqueront quelques nouveautés pour la 15e édition. En plus d’une quatrième journée, le jeudi qui se veut plus intime, les scènes sont déplacées pour être dos à dos. « On redonne la magnifique vue sur la rivière aux festivaliers cette année5», commente le président de Chants de Vielles. Mais malgré les petits changements d’une année à l’autre, il est toujours fier de dire que le festival demeure une « grande fête de village » qui gagne en maturité chaque année.

Pour obtenir la programmation complète ou pour se procurer des billets ou des passeports pour l’édition 2019 de Chants de Vielles, rendez-vous sur le site chantsdevielles.com.

image