20 décembre 2018
Forum
Une question pour le maire
Par: Le Courrier

Je suis bénévole depuis cinq ans à l’Accueil fraternel au Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, service distinct de la Popote roulante. Nous servons des repas chaque jour de l’année à des personnes seules pour lesquelles c’est souvent leur seul vrai repas de la journée. Nous servons entre 75 et plus de 120 repas par jour.

Publicité
Activer le son

Vendredi dernier, le 15 décembre, nous avons offert plus de 100 repas, ce qui est inhabituel, car ce sont surtout les fins de mois qui sont problématiques, avant que les chèques de sécurité sociale n’arrivent.

La misère augmente à Saint-Hyacinthe. Ce dont les gens du centre-ville ont besoin, ce n’est pas d’embourgeoisement, mais de logements abordables, de HLM, de services de proximité.

Monsieur le maire, comme vous êtes le maire de tous les Maskoutains, en quoi votre projet de « revitalisation du centre-ville » va-t-il permettre à nos concitoyens y habitant de consolider leurs acquis, d’améliorer leur qualité de vie, de conserver ou même de retrouver leur dignité?

Elisabeth Harrison,
Saint-Hyacinthe

image