21 juin 2012
Une route sans fin pour la jeunesse
Par: Le Courrier

Le dimanche 27 mai, l’auteur-compositeur-interprète Étienne Drapeau a pédalé avec près de 300 jeunes et intervenants du Centre Jeunesse de la Montérégie afin de redonner espoir à la jeunesse en difficulté et de susciter l’engagement collectif à l’aide et à la protection des jeunes en « mal de devenir ».

Les participants ont roulé sur une distance de 54 kilomètres au départ de Chambly pour se rendre jusqu’à Saint-Hyacinthe. Lors de leur parcours, ils ont traversé Mont-Saint-Bruno, Saint-Basile-le-Grand, McMasterville, Beloeil, Mont-Saint-Hilaire et Sainte-Madeleine.

« Une Route sans fin est l’occasion pour nos jeunes de se surpasser et de persévérer. À la fin de la journée, les jeunes sont fiers de ce qu’ils ont accompli grâce à leurs efforts », a expliqué Viviane St-Jean, coordonnatrice d’Une Route sans fin au Centre Jeunesse de la Montérégie.Depuis huit ans, jeunes et intervenants des différents centres jeunesse du Québec roulent à vélo sur les routes pour former une chaîne de solidarité interrégionale. En additionnant toutes ces randonnées, ce sont 1 000 km qu’auront parcouru les jeunes et les membres du personnel des centres jeunesse cette année, entre le 25 mai et le 2 juin.

image