15 septembre 2011
Éliminés au deuxième tour par Saint-Eustache
Une saison éprouvante, mais positive pour les Dodgers
Par: Maxime Desroches
Maxime Gaboriault a frappé l'un des quatre coups sûrs des Dodgers dans la défaite du jeudi 8 septembre, au parc Saint-Sacrement.

Maxime Gaboriault a frappé l'un des quatre coups sûrs des Dodgers dans la défaite du jeudi 8 septembre, au parc Saint-Sacrement.

Acculés au pied du mur, les Dodgers de Saint-Hyacinthe n’ont pas été en mesure de niveler les chances contre les Patriotes de Saint-Eustache, s’inclinant par le pointage de 5-2, le jeudi 8 septembre, au parc Saint-Sacrement.

Publicité
Activer le son

Les Maskoutains ont livré une belle bataille à leurs adversaires, mais ont finalement baissé pavillon trois parties à une dans cette série de second tour éliminatoire.

Le partant Jonathan Boutin-Dorion, qui avait habitué ses coéquipiers à des sorties inspirées, a connu une troisième manche catastrophique, accordant quatre points aux Patriotes, alors que les Dodgers menaient 2-1.Anémique à l’attaque, les Dodgers ont été limités à seulement quatre coups sûrs par Pierre-Luc Bédard. À l’heure du bilan, la ténacité déployée par son groupe de joueurs est l’élément que retient l’instructeur André Smith. « Des passages à vide, on en a connu plusieurs en presque 50 matchs. Mais jamais ces gars-là ne se sont apitoyés sur leur sort, même après quelques défaites gênantes et dures pour le moral. On n’a jamais abandonné, et c’est ce qui nous a permis de gagner une première série éliminatoire en quatre ou cinq ans », a-t-il confié.L’assiduité des joueurs a aussi été appréciée par l’instructeur Smith, qui a établi une comparaison avec les Dodgers de l’édition 2010. « L’an dernier, on faisait des pieds et des mains pour respecter le minimum de joueurs. Cette année, c’était tout le contraire, même si on s’est retrouvé quelques fois au dépourvu en raison des blessures. »

Le baseball en bonne santé

Le pilote des Dodgers a fait remarquer la hausse de popularité qu’a connu sa formation. Celle-ci a attiré de bonnes foules au parc Saint-Sacrement à plusieurs reprises cet été.

« Ça montre que le baseball est en bonne santé à Saint-Hyacinthe. Plusieurs qui assistaient à nos matchs revenaient par la suite. Il y a plusieurs stades à travers la ligue qui ont de plus grandes estrades, mais la plupart attirent à peine la moitié des spectateurs qu’on retrouve à nos matchs. »

Les Castors passent en demi-finale

Dans la ligue de baseball senior élite, les Castors d’Acton Vale n’ont fait qu’une bouchée du Verdure de Trois-Rivières, l’emportant au compte de 5-2 dans le quatrième match de leur série.

Le lanceur partant Jean-François Rooney a été impitoyable au monticule. Le Verdure n’a réussi à soutirer que trois maigres coups sûrs à l’artilleur des Castors. Appelé en relève, Steve Green a été tout aussi efficace, retirant trois frappeurs dans l’ordre.En demi-finale, les Castors se mesureront à leur rival de section, le TPX de Saint-Jérôme. La prochaine partie à domicile des Valois, si nécessaire, aura lieu dimanche à 14 h au Stade Léo-Asselin.

image