14 mars 2013
Hockey midget AAA
Une série offensive entre les Gaulois et le Rousseau-Royal
Par: Maxime Prévost Durand
Guillaume Archambault a inscrit ses deux premiers filets des séries lors des matchs disputés à Montréal-Nord contre le Rousseau-Royal.

Guillaume Archambault a inscrit ses deux premiers filets des séries lors des matchs disputés à Montréal-Nord contre le Rousseau-Royal.

La série demi-finale de la Coupe Telus entre les Gaulois du Collège Antoine-Girouard et le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, égale 1 à 1, s’annonce des plus offensives. Pas moins de 15 buts ont été inscrits en seulement deux rencontres.

Publicité
Activer le son

L’indiscipline a fait mal au Rousseau-Royal dans la première confrontation et les Gaulois se sont montrés opportunistes en enfilant cinq buts en avantage numérique pour filer vers une victoire de 7 à 0. Le pointage a été tout à l’avantage de Laval-Montréal dans le second duel, perdu 6 à 2 par le CAG. Un pointage sévère qui le devient un peu moins lorsque l’on considère que les deux derniers buts ont été inscrits dans un filet désert.

Anthony Beauvillier, Anthoni Nadeau, Mathieu Ayotte, Jeffrey Truchon-Viel, Guillaume Archambault et Samuel Guertin ont participé au festival offensif de samedi. Seuls Guertin et Beauvillier n’ont pas marqué en avantage numérique. Ils ont plutôt compté en désavantage numérique.Si l’avantage numérique des Gaulois a bien fonctionné, ce ne fut pas le cas pour leurs adversaires, blanchis en 14 occasions avec un homme en plus. « C’est un point positif pour nous, on joue bien en désavantage numérique, reconnaît l’entraîneur-chef Martin Cadorette. Mais on va devoir jouer mieux à 5 contre 5 », a-t-il suggéré, avec amertume en pensant à la défaite de lundi soir.Il faut dire que ce n’est pas dans les meilleures conditions que les deux équipes ont disputé ces rencontres en raison d’une glace en piètre état à l’Aréna Garon de Montréal-Nord, une glace qualifiée de « dégueulasse » par Martin Cadorette.Lors du deuxième match, Francis Lavallée est venu en renfort à Sébastien Dupré, gardien partant dans cette série, après le troisième filet du Rousseau-Royal. Le dilemme à savoir quel gardien sera de retour devant le filet n’est toujours pas réglé chez les entraîneurs des Gaulois. Les deux gardiens alternent depuis quelque temps les séquences à titre de partant devant la cage du CAG. « Je ne sais toujours pas qui sera le gardien vendredi. On a deux bons gardiens et ils peuvent tous les deux nous permettre de gagner, mais lequel sera le plus prêt mentalement? », analyse l’entraîneur-chef.

Record égalé

Avec leur victoire dans le premier match de la série demi-finale de la Coupe Telus, les Gaulois ont égalé leur propre marque pour le nombre de victoires consécutives sur les patinoires adverses avec neuf.

La séquence a débuté lors des séries 2012 avec des victoires au domicile des Cantonniers de Magog et le Blizzard du Séminaire Saint-François. Elle s’est poursuivie contre les Estacades de Trois-Rivières et le Rousseau-Royal de Laval-Montréal cette année. La défaite de lundi soir les a toutefois empêchés de surpasser cette marque. Ils avaient réalisé l’exploit également dans les séries éliminatoires de 2003 et 2004.Les Gaulois seront de retour pour les matchs 3 et 4 au Stade L.-P.-Gaucher vendredi soir à 19 h 30 et dimanche à 14 h.

image