21 janvier 2016
Forever Gentlemen
Une soirée formi-formi-formidable
Par: Alice De guise
Une soirée formi-formi-formidable

Une soirée formi-formi-formidable

Le Centre des arts Juliette-Lassonde aura la chance d’accueillir le spectacle Forever Gentlemen le 25 février 2017.

Le Centre des arts Juliette-Lassonde aura la chance d’accueillir le spectacle Forever Gentlemen le 25 février 2017.

Le Centre des arts Juliette-Lassonde (CAJL) est l’une des rares salles régionales à présenter le spectacle à grand déploiement Forever Gentlemen. Après avoir donné des prestations au Centre Bell, au Centre Vidéotron et effectué une tournée européenne, Garou, Roch Voisine et Corneille s’arrêteront à Saint-Hyacinthe le 25 février 2017.

Pour pouvoir être l’hôte d’un spectacle d’une telle envergure, Jean-Sylvain ­Bourdelais, directeur général et artistique de CAJL, a dû jouer ses meilleures cartes. « Je suis très fier de pouvoir présenter un spectacle comme celui-ci. C’est certain que ce dernier sera offert en codiffusion, ce qui veut dire que c’est un partage de risques. C’est avec l’aide des 2 Belges, producteur officiel de Forever Gentlemen, ainsi qu’en partenariat avec Entourage, producteur québécois, que le projet a pu être possible », précise M. Bourdelais.

Forever Gentlemen est déjà fortement couru par les Maskoutains. Ils demandent à répétition si le CAJL sera l’hôte dudit spectacle. « Mon objectif, en tant que ­directeur, est d’être à l’écoute des ­Maskoutains. Le CAJL n’est pas à moi, il leur appartient aussi en quelque sorte. Je veux répondre du mieux que je peux à leurs attentes. J’ai eu énormément de ­demandes pour Forever Gentlemen. Offrir des billets à moins de 100 $ était primordial pour moi. Nous avons donc conclu une attente à 99 $ (rires) », explique-t-il.

Il est certain, que de prime abord, ce sont les Maskoutains qui souhaitaient avoir Forever Gentlemen, mais Jean-­Sylvain ne dissimule pas son faible pour le « Rat Pack » de Sinatra et le style « crooner » des belles années. C’est exactement ce que propose Forever Gentlemen. Les trois chanteurs arborent fièrement costars et cravates au son de leur big band composé de 12 musiciens, rien de moins.

« Je suis fan de l’émission de radio de Claude Saucier intitulée C’est si bon, sur les ondes de Radio-Canada. En bref, ­l’animateur nous fait revivre la musique des années trente à soixante-dix qu’il ­qualifie « des plus belles musiques de nos souvenirs ». J’adore ce genre de nostalgie positive qui donne le goût de danser, mais surtout de sourire. Je suis heureux de ­promouvoir un spectacle de ce genre et qui plus est d’une très grande qualité », souligne-t-il.

Un défi s’annonce cependant au niveau de la technique puisque la Salle Desjardins n’a pas la même superficie que les salles mentionnées plus haut. Les producteurs devront revoir, entre autres, la mise en scène ainsi que la disposition des décors pour que le spectacle soit en adéquation avec la salle.

« Forever Gentlemen est, à la base, ­monté comme un spectacle à grand ­déploiement. Cependant, je crois que la forme qui sera proposée chez nous sera très intéressante. L’important, c’est de garder l’essence du projet. Dans son ensemble, le spectacle ­sera plus épuré que ce qui a été présenté précédemment. De cette façon, nous ­offrirons une expérience plus intime. Les trois chanteurs ainsi que les douze ­musiciens présenteront donc un spectacle misant sur la proximité avec le public », conclut M. Bourdelais.

C’est donc à un rendez-vous empreint de nostalgie et de chaleur que le CAJL vous convie le 25 février 2017.

image