23 janvier 2020
Gala Cérès
Une soirée inoubliable pour Réal Laflamme
Par: Véronique Lemonde

Réal Laflamme, en compagnie de son épouse Odette, recevait le 15 janvier un Honoris Causa soulignant l’ensemble de son apport en agriculture, dans le cadre du Gala Cérès du Salon de l’agriculture. Il pose ici avec le président de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, Simon Giard, et le président d’honneur du Gala Cérès, Maxime Otis, vice-président, services bancaires aux entreprises chez BMO Banque de Montréal. Photo Patrick Roger

Réal Laflamme avait le bonheur d’être entouré de sa famille lors du Gala Cérès. Photo Patrick Roger

C’est devant une salle comble de plus de 400 personnes, et entouré de toute sa famille, que Réal Laflamme, fondateur de la Ferme Roflamme de Saint-Hyacinthe, a reçu un hommage très senti le 15 janvier, dans le cadre du Gala Cérès. Pour l’occasion, l’organisation du Salon de l’agriculture lui remettait un Honoris Causa, soulignant une vie entièrement dévouée à l’agriculture et à la défense de celle-ci.

Publicité
Activer le son

« C’est un grand événement pour moi ce soir et c’est dur de recevoir autant de louanges, a lancé Réal Laflamme, visiblement très touché de cet honneur. C’est vraiment une soirée inoubliable, surtout de voir toute ma famille réunie avec moi et aussi de nombreux amis. J’avoue que c’est exceptionnel comme événement pour moi. »

Se décrivant avant tout comme un « homme ordinaire qui fut tout le temps entouré de gens extraordinaires », Réal Laflamme a toujours eu une soif d’apprendre indéniable. Passionné d’agriculture dès son jeune âge, il quitta l’école à 13 ans pour se consacrer totalement à la ferme familiale! Il transmit cette passion pour la vie terrienne à son épouse Odette qui se lança avec lui dans l’aventure de la Ferme Roflamme, fondée en 1968. Avec seulement 17 vaches laitières et 32 acres de terre, la Ferme Roflamme est devenue au fil des ans une référence en agriculture. Aujourd’hui, cette ferme est un bijou technologique regroupant 150 têtes.

Impliqué et humble

C’est au contact des autres que Réal Laflamme a constamment appris et relevé des défis. « Ceux qui travaillent avec moi m’ont toujours appris des choses et travailler avec d’autres producteurs agricoles m’a toujours tenu à cœur. Je suis particulièrement fier d’avoir acquis avec d’autres producteurs des fermes avicoles et porcines en 1992. C’est un bel accomplissement dans lequel je suis toujours actif », indique M. Laflamme.

L’agriculteur est aussi très fier d’avoir toujours cheminé avec son épouse Odette avec qui il est marié depuis 1969. « Je suis très fier de mes enfants qui ont pris la relève dans la Ferme Roflamme. Toutes ces années, j’ai retenu l’importance de travailler ensemble, en équipe, et surtout, d’apprécier la vie à travers l’agriculture. »

Finalement, le Gala Cérès n’a pas manqué de souligner les multiples implications de Réal Laflamme que ce soit auprès de la Coopérative agricole Comax, de Soleno, du Ciaq, comme membre fondateur du Temple de la renommée de l’agriculture du Québec – où il fut intronisé en 2018 – ou comme vice-président des Jeux du Québec à Saint-Hyacinthe il y a quelques années.

image