13 juillet 2017
Une toile volée de Riopelle retrouvée à Saint-Hyacinthe
Par: Benoît Lapierre
Cette œuvre sans titre de Jean-Paul Riopelle avait été volée en 2008 à Saint-Aubert, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Cette œuvre sans titre de Jean-Paul Riopelle avait été volée en 2008 à Saint-Aubert, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Neuf ans après avoir été dérobée dans une résidence de Saint-Aubert, dans la région de Chaudière-Appalaches, une toile de Jean-Paul Riopelle a été retrouvée la semaine dernière à Saint-Hyacinthe, à près de 300 km de l’endroit où elle avait été volée.

Des informations de la Sûreté du Québec ont permis au service des Enquêtes sur l’intégrité de l’Économie de réaliser une perquisition le 4 juillet, afin de rapatrier l’œuvre sans titre, technique mixte sur papier de 44 cm par 52 cm. Personne n’a été arrêté pour le moment.

« Il n’y avait pas d’éléments qui nous permettaient de croire que ceux qui avaient en leur possession la toile étaient les auteurs du vol », a indiqué la porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin. Cette dernière n’a pas voulu entrer dans les détails de la perquisition afin de ne pas nuire à l’enquête. On ignore donc dans quel secteur de la ville l’œuvre a été retrouvée ni si elle se trouvait dans une résidence privée.

Cette sérigraphie réalisée en 1986 aurait une valeur d’environ 10 000 $. L’enquête se poursuivait toujours en début de semaine. « Il y a quand même neuf ans qu’elle a été volée. Est-ce que plusieurs mains l’ont eue en leur possession au fil des années? », s’est questionnée Mme Asselin, alors que les policiers tentent de retracer l’historique de possession de la toile pour retrouver l’auteur du vol.

Les policiers invitent toute personne qui possèderait des informations en lien avec ce vol à les transmettre à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

image