4 août 2011
Une top-modèle bovine à l’Expo
Par: Jean-Luc Lorry
Rose, la plus belle vache au monde.

Rose, la plus belle vache au monde.

Au fil des années, Thrulane James Rose s’est imposée sur les podiums en décrochant le titre de plus belle vache au monde.

Cette reine de beauté peut être admirée sous tous les flancs ces jours-ci à l’Exposition agricole de Saint-Hyacinthe.

Au cours de sa carrière de top-modèle bovine, Rose a décroché plus de 37 prix dont deux fois le titre de championne du monde lors de compétitions Holstein international organisées aux États-Unis et au Canada.Dans le secteur bovin, ce type de concours classe les vaches selon la qualité de leur structure physique ainsi que de leur potentiel génétique. Actuellement, seulement quatre vaches laitières au Canada ont obtenu une note de 97 points, le maximum pouvant être attribué par un juge à un bovin. Rose et Kendra font partie de ce quatuor d’exception et appartiennent toutes deux à Pierre Boulet, un éleveur de Montmagny. « Le succès de Rose a fait connaître notre ferme à travers le monde. Cela nous a permis d’élargir notre clientèle à l’échelle internationale notamment pour la vente d’embryons », indique avec fierté M. Boulet, dont la ferme compte 800 bovins. Selon lui, la valeur marchande de Rose se chiffre aux alentours de 500 000 $. Née à Elmira en Ontario, Rose vient de célébrer son dixième anniversaire et sa progéniture semble très prometteuse.Rose est le résultat des progrès scientifiques réalisés dans le secteur de pointe de la génétique bovine. Pendant l’Expo, l’Alliance Boviteq, un centre de recherche et de développement en reproduction bovine basé à Saint-Hyacinthe, tient un kiosque situé à côté de l’enclos de Rose pour informer les visiteurs.

image