31 janvier 2013
Hockey junior AAA
Une trop lourde commande pour les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand
L'allier gauche des Inouks de Granby, Érik Longtin, a inscrit son 31<sup>e</sup> but de la campagne pour ouvrir la marque dans la rencontre face aux Lauréats samedi.

L'allier gauche des Inouks de Granby, Érik Longtin, a inscrit son 31e but de la campagne pour ouvrir la marque dans la rencontre face aux Lauréats samedi.

Trois matchs en trois jours, contre trois des cinq meilleurs clubs de la ligue, c’est ce qui attendait les Lauréats le week-end dernier. La tâche a été trop ardue pour la troupe de Stéphane Donais. Elle a dû plier bagage à chaque reprise, mais s’est bien battue contre les Loups de La Tuque et les Inouks de Granby.

publicité

La force de caractère des Lauréats a pu être observée, dimanche, dans la défaite de 6 à 5 contre les Loups de La Tuque. En arrière 4 à 1 après une période et 6 à 2 après 40 minutes de jeu, les Lauréats auraient très bien pu baisser les bras et abandonner, mais ce score a semblé les motiver davantage.

En troisième période, Hugo Vincent a fait sentir sa présence en battant à deux reprises le gardien des Loups pour ainsi compléter son tour du chapeau. Le meilleur buteur des Lauréats a ainsi mis fin à une petite léthargie, lui qui n’avait pas marqué depuis le 6 janvier.Charles-Antoine Roy a également marqué dans la remontée des siens, mais les Lauréats n’ont pas été en mesure de marquer le sixième but qui aurait créé l’égalité.La veille, contre les Inouks de Granby, le Cégep de Saint-Hyacinthe a été victime du même sort, malgré quelques moments encourageants. Au final, ils ont été défaits 5 à 3.Aucune des deux formations n’est réellement sortie gagnante de la première période, où les pénalités les ont empêchés d’installer un rythme dans le match. Granby s’est inscrit au pointage le premier en avantage numérique grâce à Érik Longtin. En à peine cinq minutes, les Lauréats ont changé la donne, non seulement en ripostant, mais en prenant les devants 2 à 1 avec le 12e but de Kevin Bergeron et le 7e de Sébastien Gauthier.Un mauvais début de troisième période a remis les Lauréats en arrière par un but, avec deux buts rapides des Inouks. L’intensité est montée d’un cran et une bagarre s’en est suivie entre Francis Brunelle et le défenseur des Lauréats, Gabriel Couture. Ce combat, remporté par Couture, a réussi à mettre de l’ambiance dans une foule habituellement silencieuse et a relancé les Lauréats le temps d’un autre but pour créer l’égalité 3 à 3.Pier-Olivier Marcoux et Janick Lowry-Gagnon ont toutefois décidé de mettre la partie hors de leur portée une fois pour toutes en déjouant tour à tour Vincent Gervais.

Le désavantage numérique flanche

La fin de semaine avait plutôt mal débuté pour les Lauréats avec une défaite de 3 à 0 contre les Maroons de Lachine.

Les unités spéciales ont joué un rôle clé dans ce match et les Maroons ont su en profiter. Leurs trois filets ont déjoué Julien Giroux alors qu’ils évoluaient avec un homme en plus. Les Lauréats n’ont pu en faire autant malgré six occasions en avantage numérique.Après une fin de semaine très chargée, les Lauréats pourront respirer un peu puisqu’une seule partie est à l’horaire dans les prochains jours. Les Condors de Kahnawake, forts d’une série de trois victoires à leurs trois derniers matchs, seront les visiteurs au Stade L.-P.-Gaucher, samedi soir, à 20 h.

image